Ziguinchor: la municipalité aux trousses des conducteurs de moto jakarta

jakar

Aujourd’hui, les motos-taxi jakarta roulent « en cachette » dans les rouages de la ville. La cause, les agents de la municipalité en charge du recouvrement, accompagnés des forces de l’ordre vêtus en tenue civil, sont aux trousses des chauffeurs de motos-taxi.

Les chauffeurs de motos-taxi sont ainsi obligés de s’acquitter de la taxe communale mensuelle d’un montant de 3000fcfa. Dans une fourgonnette bleu et blanche avec insigne « taxi bagage », ces agents, en collaboration avec le commissariat urbain ont arrêté plusieurs chauffeurs de motos-taxi. Ce que I.b, chauffeur de taxi-moto, déplore « ils nous imposent ces taxes alors que les clients négocient toujours les prix avec nous. Chaque fois c’est 200 fcfa voir 150 fcfa la course. Rares sont les clients qui nous payent les 300 fcfa (prix normal). C’est l’approche des fêtes de décembre. C’est pourquoi ces agents veulent remplir leurs poches ».
Cette opération qui a lieu tous les mois, a fini d’immobiliser le transport moto-taxi aujourd’hui à Ziguinchor. Ce qui fera sans nul doute l’affaire des autres moyens de transport urbains dans la ville, notamment les chauffeurs de taxi et les chauffeurs de bus.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire