VILLE DE DAKAR – Moustapha Diakhaté sort sa note pour le maire :

Khalifa Sall a un bilan «absolument très bon»

Le président du groupe parlementaire Benno bokk yaakaar évalue le maire de Dakar. Moustapha Diakhaté trouve son bilan «extrêmement positif» et estime que, dans les négociations, pour les Locales, il est «possible» que l’Apr «fasse des concessions». C’est au moment où l’Alliance pour la République (Apr) va à l’assaut de la mairie de Dakar que Moustapha Diakhaté attribue une note excellente à Khalifa Sall. Interrogé, hier, à l’émission Grand jury de la Rfm, sur la sortie du Socialiste qui affirme que l’Acte 3 de la décentralisation «met un terme à 200 ans d’histoire de Dakar et 300 ans d’histoire de Saint-Louis», le président du groupe parlementaire Benno bokk yaakaar (Bby) répond : «Je ne partage pas le point de vue de Khalifa Sall. La ville est une fédération de communes et il est normal, quand même, que ses con­seillers en émanent.

Donc, le mode de désignation va changer et non les compétences, les attributions et les pouvoirs du Conseil de ville.» Le responsable du parti présidentiel de rassurer, relativement à des intentions prêtées à l’Acte 3 de mettre  des bâtons dans les roues du maire sortant : «Khalifa Sall n’est pas un potentiel adversaire. Il n’était pas le candidat du Parti socialiste mais de Benno siggil senegal. C’est un maire qui a une démarche participative et inclusive.» Le conseiller municipal juge, en conséquence, le bilan de Sall d’«absolument très bon» et d’«extrêmement positif». Il dit : «Allez à la ville de Dakar, vous ne pouvez pas savoir qui est opposant et qui ne l’est pas.

Ce n’est pas Moussa Sy ou Seynabou Wade qui me démentiront. Le projet Lait à l’école, Santé à l’école et les infrastructures sautent aux yeux. Donc, actuellement, Khalifa n’est pas le maire du Ps, mais de Benno bokk yaakaar. Maintenant, personnellement, je souhaite qu’on aille aux locales sous la bannière de Benno bokk yaakaar et je crois que dans les négociations,  il est possible qu’on fasse des concessions.»{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire