Une trentaine de remédiateurs pour la phase test du programme de remédiation du niveau…

…. des élèves

Le professeur Abdou Salam Fall, coordonnateur du Lartes à l’Ucad, a affirmé, ce lundi, dans la commune de Fass-Colobane-Geule Tapee, que le système de remédiation qui consiste à l’identification des besoins des élèves dès le début de l’année est une solution pour l’amélioration des résultats scolaires. Il  s’exprimait en marge d’un atelier de formation  de deux jours, d’une trentaine de remédiateurs pour la phase test du programme de remédiation du niveau des élèves.

A l’en croire, à la fin de cette formation les remédiateurs vont utiliser les guides sur des enfants de la Médina,  sur la base d’une étude réalisée, «une série de méthodes, qu’on appelle des méthodes de remédiation avec des manuels qui ont été conçus et des guides qu’on appelle ‘’Képar Jangandoo’’ ont été mis au point». Il s’agit, selon lui, «Képar Jangandoo guide de remédiation en lecture, en mathématique, et enfin un guide destiné à ceux qui enseignent l’Arabe dans les établissements et en dehors».

Cette démarche test entreprise pour une première avec la commune de Médina, pour permettre de réaliser la qualité de l’éducation, va être mise à l’échelle, selon Abdou Salam Fall. Selon lui, le Lartes «est ouvert à toutes les autres collectivités locales. Si le test s’avère concluant, nous allons passer à l’échelle et nous adresser à l’ensemble des collectivités locales qui veulent s’engager».

« Nous voulons considérer le système scolaire comme un tout, allant du préscolaire au supérieur, avec pour objectif d’amener l’état à inscrire dans le budget national une ligne de crédit dédiée à l’évaluation des apprentissages, et la création dans l’université d’un centre de l’évaluation des apprentissages », a indiqué le professeur Abdou Salam Fall. Poursuivant, il a indiqué que «chaque collectivité locale, qui est à mesure de recruter dans sa collectivité des remédiateurs, nous les accompagnons avec l’académie, à leur assurer la formation, à mettre à leur disposition les guides de remédiation que nous avons conçu et à les accompagner».{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire