Sonko en avance…Macky traîne et tue toutes les chances de Benno

macky sall ousmane sonko

Macky Sall est à la traîne dans la course à la présidentielle de 2024. Aucun analyste politique ne le voit rempiler en 2024. Par contre, même si Ousmane Sonko n’est pas donné vainqueur de la future présidentielle, il met toutes les chances de son côté en multipliant les stratégies de mobilisation de masse sur le terrain mais aussi sur les réseaux sociaux. Il devance de très loin Macky Sall qui enchaîne les bourdes. Le président sortant qui veut rempiler selon certaines sources, ne fait rien sur le terrain. Il laisse planer un doute sur sa participation, ce qui pénalise fortement Benno Bokk Yaakaar qui aura du mal à remonter la pente et résorber l’écart qui le sépare de Sonko…

sonkoA travers son jeu qui consiste à cacher ses véritables intentions en 2024, Macky Sall est en train d’annihiler toutes les chances de Benno Bokk Yaakaar de conserver le pouvoir à l’issue de l’élection présidentielle. Nous sommes à 13 mois de février 2024, la tenue de l’élection présidentielle se rapproche. Sera-t-il oui ou non candidat ? Macky Sall ne s’est pas prononcé sur la question jusqu’à présent. Désignera-t-il un autre candidat qui sera son dauphin au sein de la mouvance présidentielle ? Là aussi, il n’apporte jusqu’à présent aucune réponse.

Au moment où Macky Sall cache son jeu, l’opposition se découvre et est en train de prendre une longueur d’avance sur la mouvance présidentielle. C’est lui qui donne à l’opposition tous les atouts pour vaincre en février 2024. Ousmane Sonko est aujourd’hui présenté comme étant le principal leader de l’opposition. Il ne perd pas de temps. Il occupe le terrain, et partout où il passe, ce sont des foules qui l’accueillent.

sonkoSon meeting de Keur Massar renseigne que c’est lui qui tient la barque pour le moment. Pour montrer qu’il ne laisse rien passer, afin de conserver toutes ses chances en 2024, il innove en investissant les réseaux sociaux. Ousmane Sonko mobilise, pendant ce temps, du côté du pouvoir, on est là les mains liées par la seule faute de Macky Sall. Ce sont ses tergiversations qui poussent même certains de ses alliés membres de Benno Bokk Yaakaar à disqualifier sa candidature en 2024, pour pouvoir eux-aussi, se lancer dans la course.

Ils ne semblent pas du tout comprendre cette stratégie défaitiste du Président de la République Macky Sall, c’est pourquoi, ils ont adopté maintenant cette position qui consiste à se lancer dans la course. Macky Sall ne dit rien, n’avance pas et ne laisse personne avancer. Il n’a plus le temps et ne laisse aucune chance aux potentiels candidats de Benno. Or, ces derniers n’ont pas de temps à perdre. Benno se trouve au bord de la déchirure.

Au plus grand bonheur de Ousmane Sonko, qui comme écrit, prend de l’avance sur le terrain ainsi qu’à travers les réseaux sociaux. Très en avance par rapport à ses concurrents sur ce terrain, il lance une campagne de mobilisation de masse sur les réseaux sociaux en demandant aux patriotes d’avoir 10.000 followers et de créer des cercles patriotiques avant 2024.

sonko

Ainsi, Ousmane Sonko avance très vite car il sait que Macky Sall accumule des retards avec le flou sur sa candidature. Ce qui fait bien son affaire ; le chemin se trouve balisé pour lui par Macky Sall. Ce dernier est en train de lui dérouler le tapis rouge en direction du Palais de la République en 2024. Est-ce pour cela que, Ousmane Sonko déclarait que Macky Sall n’est plus son adversaire politique en 2024, mais que ce sont les magistrats qu’il qualifie de politiciens. Car, pour lui, ce n’est pas Macky Sall, à travers la stratégie qu’il a adoptée, qui pourra lui barrer la route.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire