SOCIETE : La situation des filles et femmes vivant avec un handicap est alarmante.

fille-handicape
SOCIETE : La situation des filles et femmes vivant avec un handicap est alarmante.

« Si tu te maries avec une femme avec un handicap, tes enfants vivront avec un handicap ». Ceci est le cri de désespoir que lance le Groupe des femmes atteintes. Ces personnes qui sont victimes de stigmatisation permanente l’ont fait savoir à l’occasion d’une rencontre avec la presse.

Ces femmes ont commencé par regretter le comportement de certaines personnes  à leur égard. Car elles estiment « qu’il faut qu’on conscientise les gens. La personne vivant avec un handicap n’est pas un être surnaturel qui vient des « djinns » et autres. Au contraire, elle doit aller à l’école et avoir droit à une vie sociale, économique et sexuelle active », clamera Aissatou Cissé, écrivain consultante et initiatrice de cette rencontre.

Souvent victimes de violences physiques (viols, mariages précoces et forcés), les femmes handicapées sont confrontées à l’inexistence de prise en charge dans les hôpitaux, maternités et postes de santé. En effet, ces structures médicales ne sont pas adaptées et ne répondent pas à leurs besoins spécifiquement.

Côté social, « ce n’est pas une obligation de mendier », lancera Aissatou, qui du coup, affirmera que « les préjugés naturels sont plus difficiles à vivre que le handicap en question ».

La signature prochaine d’un décret d’application qui sera voté leur permettra sans doute de bénéficier des avantages qui leur manquent tant pour une meilleure insertion sociale.

Youssou Ndiongue journalbic

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire