Sénégal- Usage de drogue par injection: 9,2% des toxicomanes sont atteints du VIH/Sida

L’Organe international de contrôle des stupéfiants (Oics) a, dans son rapport annuel, indiqué que 9,2% des usagers de la drogue par injection au Sénégal sont atteint du VIH, un fait qui place notre pays parmi le cercle des pays où la drogue contribue à la propagation du Sida.En dehors du Sénégal d’autres pays comme le Nigéria avec 9%, le Kenya qui est à 4,2% et le Ghana qui totalise 4% sont aussi concernés.

La prévalence du VIH chez les toxicomanes est inquiétante, selon l’Oics, car les pays africains ne sont pas assez outillés pour prendre en charge les malades. «A l’échelle internationale, environ un usager problématique des drogues sur 6 (1/6) reçoit un traitement de la toxicomanie ou des troubles liées à l’abus de drogue chaque année, alors qu’en Afrique seule une personne sur 18 (1/18) a accès au service de traitement», indique le rapport.{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire