Senegal-UEMOA-Justice:

diakhat

 Magistrats et Avocats à l’école du Droit Communautaire

Sous l’égide du Ministère de la Justice, un atelier de partage et d’informations sur le Droit Communautaire UEMOA est ouvert à Dakar à l’intention des Magistrats et Avocats. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence de Cheikh Tidiane Sy, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, qui a annoncé que le Droit Communautaire de l’UEMOA traduit le socle juridique unifié opposable à tous les Etats membres.

Un bel accompagnement entre Avocats et Magistrats sera  magnifié pendant deux jours pour les besoins du séminaire d’information, pour qu’ils se familiarisent au Droit Communautaire.

Pour Alioune Badara Fall, Batonnier de l’Ordre des avocats, « pour l’oeuvre de Justice et pour l’harmonisation des décisions, le barreau a toujours été un soldat de l’économie.

L’objectif selon Seynebou Ndiaye Diakhaté, Représentante du Président de la Cour de Justice de l’UEMOA, « est de permettre aux Magistrats et Avocats de se familiariser davantage avec certains aspects du Droit Communautaire et le recours préjudiciel ».

Deux thèmes majeurs seront débattus durant cet atelier: Le premier est relatif au recours préjudiciel qui constitue un mécanisme de collaboration entre la Cour de Justice de l’UEMOA et les juridictions nationales. Le second traite du rôle des juridictions en matière du Droit de la concurrence UEMOA.

Cheikh Tidiane Sy, Garde des Sceaux, Ministre d’état, Ministre de la Justice, affirme que « ces thèmes sont au centre des préoccupations qui avaient nécessité la mise en place de l’UEMOA. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire