Sénégal- Société – Assises de l’entreprise :

foto baidy agne

 Compétitivités des entreprises, consolidation des emplois et révision du code des impôts. Au menu du Conseil National du Patronnant (CNP)

« Le gouvernement est plus jamais en gagé a poursuivre son expérience de régulation de passation des marchés publics et des conventions de délégation de services publics, à travers l’autorité de régulation des marchés publics ». Souligne, le premier ministre Souleymene Ndéné N’diaye à l’occasion de l’ouverture des assises des entreprises du Conseil National des Patronats du Sénégal, qui s’est achevé ce jeudi après midi au méridien président.

Ce conclave de deux jours des chefs d’entreprises avaient permis de soulever des niches de problèmes dans le secteur des entreprises tel que : La fiscalité, l’emploi, la gestion des ressources humains, la productivité du travail dans les entreprises et la concurrence. Le patron du CNP est visiblement déterminé à la conservation de toutes les niches dont bénéficient les entreprises. Baidy Agne reste cependant convaincu que le gouvernement peut faire mieux dans le domaine fiscales, Mr Agne souligne. « Si l’on veut plus d’investissement, plus d’emplois, lus de richesse et plus de croissance, il faut rassurer le parti de l’entreprise ».

Ainsi la crise qui avait secoué le monde des affaires, le patron des patrons Sénégalais ajoute. «  L’orage est passé, le Sénégal engistre plus de croissance au moins de 10/ de prévisions cette année. La bonne gouvernance économique que l’Etat a imputée est une chance pour le Sénégal. Cette crise de confiance est derrière nous. Le destin de l’Etat et celui du secteur privé sont liés nous devons mieux travailler ensemble ». A aussi souligner Mr Agne, avant d’aborder entre autres sujets les reforme du code général des impôts, le problème de l’électricité et les élections présidentielles de 2012 qui s’approchent à grand pas, dans ce volet, il a déclaré. « Plus l’échéance de l’élection présidentielle se rapproche, plus le Sénégal est pris en otage par la politique ».Mr Baidy Agne est revenu sur la TVA pour le secteur du tourisme.

« Un taux réduit de 10/ dés le 1er janvier 2011 a été annoncé il y a quelques semaines à l’assemblé nationale en session budgétaire. Nous n’osons croire à une reconsidération de cette affaire ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire