SENEGAL-SANTE

 PECADOM, la révolution pour faire reculer le paludisme.

Le programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP), est loin d’atteindre ses objectifs éradiquer le paludisme dans notre pays. C’est pourquoi, le PNLP a choisi une autre initiative de lutte contre cette maladie qui gangrène le Sénégal. Avec le PECADOM le PNLP que dirige docteur Thoir veut par cette nouvelle forme de lutte pour une mieux sensibilisation du paludisme et d’améliorer l’accès aux traitements antipaludiques au niveau des zones défavorisés et dépourvus d’infrastructures sanitaires.

Pour mieux faire face au paludisme 800 villages situés dans 30 districts sanitaires des régions de Matam, Thiés, Fatick, Kaolack, tambacounda, Kaffrine, Sédhiou, Kolda et Kédougou sont les mieux concernés. C’est pourquoi, un atelier de partage du document d’évaluation et de documentation de la prise en charge à domicile des cas de paludisme (PECADOM), s’est ouvert ce vendredi 19 Novembre à Dakar sous la présence du ministre de la santé et de la prévention Modou Diagne Fada, du Dg de l’OOAS et des représentants de l’OMS. 

 

Ainsi par le biais de PECADOM, le PNLP veut des résultats satisfaisants à étendre des acteurs communautaires et que toutes les catégories sociales (Religieux, les jeunes et les femmes), participent à la lutte active contre le paludisme même ci dans se sens notre pays fasse de gros d’effort pour la réduction des cas de paludisme, du taux de mortalité des enfants et des femmes enceintes. C’est dans ce volet que le DG de l’OOAS a souligné.

« Pour en venir à la lutte contre la maladie, et du paludisme en particulier en Afrique, le Sénégal vient d’être récemment cité parmi les pays les plus avancés dans ce domaine, avec des réductions de 40% des cas de paludisme en 2009 et de 30% (de 2005 à 2010) du taux de mortalité des enfants de moins de 5ans, attribuable en grande partie à la lutte contre la paludisme ».

En prenant parole, le ministre de la santé et de la prévention Modou Diagne Fada indique.

« Ce qui nous réconforte dans notre engagement à réaliser le destin d’un Sénégal débarrassé du paludisme, ambition de Mr le président de la république Abdoulaye Wade. Ce défi est à notre portée et la PECADOM y concourt, comme l’indiquent les présentations qui ont portées à notre attention ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire