Sénégal-Politique:IDRISSA SECK, UN FORCEUR DE DESTIN !

foto seck

 L’ancien chef du gouvernement sénégalais, par ailleurs maire de Thiès, M. Idrissa SECK redevient la star de la politique dans notre pays. Et je regrette le comportement de certains de mes  confrères qui veulent toujours élever au rang de « héros » ce gredin  .Si non, comment comprendre  le fait que  le moindre acte de ce fripon, grand pillard de nos deniers publics soit médiatisé avec tant de clameur ? L’autre a bien raison de dire que c’est la Presse qui  « vedettise » ce faquin d’Idy. Enfermé dans le  silence et sourd aux préoccupations du peuple pendant un bout de temps, cet homme ivre de pouvoir …personnel signe son réveil  .Et il veut coûte que coûte mettre sous le soleil de la réalité ce rêve qui l’habite toujours : être  le quatrième Président de la République du Sénégal. Nous disons : quel Sénégal ?

 Beaucoup de citoyens sénégalais restaient dubitatifs quant ‘à la tenue de la Présidentielle dans notre pays en 2012. Mais, le chef de l’Etat qui a déjà déclaré sa candidature a aussi éclairci le doute : elle aura lieu le 26 Février de cette même année .Depuis, Idy redouble ses sorties comme  pour se faire une nouvelle santé politique. Piégé par WADE qui a avalé tout d’un coup son « Rewmi », évité par Benno qui en a assez de sa traîtrise  (il avait fui  ses membres à quelques jours du démarrage de la campagne présidentielle en 2007 pour aller répondre à l’appel du Président  WADE) et la Société Civile qui le considère comme un homme peu recommandable, fui des siens (comme Awa GUEYE KEBE qui voit en lui quelqu’un caractérisé par une légèreté dans ses convictions), Idrissa SECK donne aujourd’hui l’impression d’un ravagé politique, d’un cadavre politique ambulant . Dieu sait qu’il n’a plus la confiance du peuple et que sa cote de popularité s’est drastiquement abaissée.

            M.Idrissa SECK, il est bon de le souligner, est l’archétype des antivaleurs sénégalaises. Voilà un icône de la perfidie , de l’hypocrisie , de la tortuosité et de la goujaterie  ! Partout où il a déposé ses baluchons, cet homme a su briller par son cynisme, son arrogance et sa cupidité incommensurable. Au Ministère du Commerce dans le gouvernement d’union nationale (1996-1998), M.SECK s’était déjà illustré dans des deals qui ont fini de l’enrichir honteusement. Aux premières heures de l’Alternance, il inaugura la série des scandales à torrents avec les fameux chantiers de Thiès qui lui ont valu par la suite, son exclusion du P.D.S et toute la suite qu’on connait .N’est –ce- pas lui qui disait devant tous ses concitoyens torturés par les difficultés de l’existence : « Je suis immensément riche » ? Son égo surdimensionné le poussait également à déclarer : « Je suis né pour être Président .Je ne connais qu’ seul nombre «  UN »… ».Les secrets d’Etat qu’il a dévoilés sur la place publique montre qu’il est tout sauf un homme d’Etat (cf. ses C .D Lui et Moi). Les faits ont suffisamment montré qu’Idy n’a eu l’intention de  travailler au salut du Sénégal mais pour son compte personnel. Comme il a tourné le dos à « Rewmi »,  il a perdu aussi la confiance du vrai  Rewmi (le peuple souverain) .Que ce forceur de destin cesse de rêver debout ! Nous lui rappelons la pensée de l’illustre  Jean BASTAIRE : « Les petits malins s’entravent les pieds dans leurs complaisances et trébuchent  dans leur machiavélisme. Non seulement ils croient que la fin justifie les moyens, mais ils n’arrêtent pas de passer des compromis sur le fond jusqu’à ce que, de repli en reculade, il ne leur reste plus qu’à protester de leurs bonnes intentions au milieu de la débâcle  ».{jcomments on}    

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire