Sénégal-Justice

alphabetisation
Education : Nouvelle orientation de la politique de l’alphabétisation

 La justice en faveur des enfants.

 

« L’Etat s’engage a renforcer la protection des couches les plus vulnérables ».Déclare, Cheikh Tidiane Sy ministre de la justice, à l’occasion d’un atelier national de partage qui s’est ouvert ce lundi 06 décembre 2010 au méridien président. C’est en présence de Fatima ka, directrice de la Direction de l’Education Surveillé et de la Protection Sociale (D.E.S.P.S) ainsi que les représentants du Centre de Formation Judicaire (CFJ), de la coopération Espagnol, de l’Unicef et du Plan Sénégal.

Organisée par D.E.S.P.S en partenariat avec le C.F.J avec le soutien de l’Unicef, cet atelier national de partage de trois jours qui a pour thème ; Child Friendly Justice (Pour une justice amie des enfants). Va permettre aux protecteurs et amis des enfants de bien se mobiliser et de renforcer leurs capacités dans la justice pour mineur, sur les dangers qui guettent leurs protégés dans la prévention et la lutte contre les violences et les abus sur les jeunes citoyens.

Les structures et les organisations offrent un partenariat fécond et pluriel dont l’expertise dans les domaines ciblés. Selon les organisateurs l’avenir de demain est menacé par des voyous souvent tr »s proche de la famille. Les enfants sont souvent victimes de la pédophilie, de viols, de maltraitance ou autres formes de violences. Ainsi des millions d’enfants à travers le monde subit des traumatismes liés à la criminalité et abus de pouvoir et que ces enfants dont les droits préjudices dans le processus de justice. C’est dans cette veine que Mme la directrice de D.E.S.P.S Fatima Ka visiblement déterminée souligne. « Notre devoir c’est de protéger les enfants ou qu’ils sont et avec n’importe quel prix ».

Les droits de l’enfant participent à l’établissement d’un Etat de droit et d’un système judiciaire effectif dans la réduction de la pauvreté et la promotion de la paix de la sécurité et des droits humains. Les acteurs des protecteurs et amis des enfants lancent un appel à la société pour une meilleure protection des enfants.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire