SENEGAL-GOUVERNANCE :

imagescaavtpqf

 Dakar, capitale de l’archéologie Africaine.

Le 13ème congrès international du Panafricain d’archéologie et des disciplines associés (PANAF) et la Société des archéologues Africanistes (SAFA), réunis pour la première fois en terre Africain. Cette importante manifestation, c’est ouvert ce mardi 02 novembre2010 à Dakar. Le but, c’est la préservation et la valorisation du patrimoine culturel du continent. 350 participants vont échangés leurs expériences durant sept (7) jours à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, qui a eu l’honneur d’accueillir ses archéologues, dont certains sont de renommés mondial.

Les archéologues ont choisie le thème : La sauvegarde du patrimoine Africain. Ce grand rassemblement d’archéologues se veut ainsi l’expertise des archéologues Africains qui est nécessaire. L’Afrique dispose du plus grand nombre de sites sur la liste du patrimoine mondial sera de plus en plus le fait des archéologues, qui chaque jour révèlent de nouveaux paysages culturels associés à des valeurs universelles exceptionnelles. C’est dans ce sens que Mr Thiam, le directeur du musé Soweto souligne.

Reportage Mamadou Sow

«  L’objectif de la rencontre est de voir comment amener les autorités d’asseoir des politiques, de lutte contre la destruction du patrimoine en faisant sorte, qu’il est des lois drastiques pouvant préserver cette richesse ».

A savoir en Afrique 98% de notre richesse patrimoine culturel est enfoui dans la terre et la manière dont l’urbanisme avance et aussi l’ignorance des populations, fait qu’aujourd’hui que cette richesse est menacée.

Le Sénégal à l’instar des autres pays Africains, tel que l’Afrique du Sud, doit faire qu’il est des lois pouvant garantir le patrimoine historique de notre pays.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire