Sénégal-Forum Social Mondail

mignane diouf foto

 En route pour Dakar 2011, on fait escale à Ziguinchor pour une gestion préventive des conflits dans la CEDEAO.

« On pouvait le faire aussi bien à Saint Louis ou à Louga le forum social Sénégalais, mais nous avons choisi Ziguinchor qui est une ville riche en culture et touristique ». Se sont les propos tenu par Mignane Diouf, lors de son face à face avec les journalistes et c’est en prélude du 4ème éditions du forum social Sénégalais qui va se tenir du 1er au 4 décembre 2010 à Ziguinchor sous l’égide de la Sénégambie. Malgré quelques risques liés à l’insécurité dans la zone de Casamance les organisateurs se veulent clairs.

 « Non nous ne risquons rien la région de Ziguinchor est sur et ce forum pourra apporter beaucoup pour la population en terme économique, touristique et d’échanges d’expériences ». Ajoute, Mr Diouf visiblement très engagé. Le forum est placé sous le thème : Décentralisation et intégration en Sénégambie méridionale pour un développement et une paix durable. L’objectif d’une telle manifestation s’inscrit selon ses organisateurs de lancer des appels de paix dans l’espace de  la CEDEAO.

Pour Mignane Diouf et son équipe ce rendez-vous de Ziguinchor est une  étape importante pour la préparation du Forum Social Mondial (F.S.M), qui va se tenir à Dakar du 6 au 11 Février 2011.

 

« Les collectivités locales, la société civil et les ONG sont nos partenaires, ils se sont tous mobilisés » Annonce t-il.

Cet étape de Ziguinchor les organisateurs du forum social Sénégalais espèrent rassembler plus de 1000 participants et verra la participation des pays limitrophes de notre pays, des délégués du forum social ouest Africain y prendront part également les collègues du nord.

Répondant à une question d’un confrère sur le F.S.M à savoir le nombre des participants, Mignane Diouf répond.

«  Nous attendons des milliers de militants alter mondialistes venus d’Afrique et reste du monde peut être on verra Martine Aubry à Dakar » A-t-il conclut.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire