Sénégal- Environnement-Uicn :

« Un partenariat fort pour un grand impact à la lutte contre ce défit majeur du changement climatique »

L’atelier pour l’élaboration d’un programme conjoint sur le changement climatique est ouvert Mardi 26 Mars 2013 à Dakar et organisé par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature/Programme Afrique centrale et occidentale (UICN/PACO). Cette rencontre se tiendra pendant trois jours.Sous le thème « Partenariat sur l’Environnement et le Changement Climatique en Afrique de l’Ouest (PEC-AO), cet atelier fait suite au précédent tenu à Ouagadougou au Burkina en février dernier et a pour objectif l’élaboration du plan d’action collectif mis en œuvre par la CEDEAO afin de créer un grand impact à la lutte contre ce fléau qui menace le monde entier, particulièrement les pays en voie de développement comme le Sénégal.

L’impact de ce fléau dans les domaines socio-économiques notamment du Tourisme, de l’Ecologie, de l’Agriculture et de la Pêche, tous moteurs de développement, se traduit par la destruction de nos plages par l’érosion, la dégradation des terres, favorisant ainsi l’émigration et l’exode rural. Conscient de  cette situation, la CEDEAO a noué une alliance avec l’Union Européenne, les Institutions régionales et les communautés afin de procéder à un suivi régulier et pertinent des plans d’actions mis en œuvre pour faire face à ce fléau.

Fort est de préciser que les problèmes des inondations comme le cas du Sénégal, ne sont pas liés aux changements climatiques mais plutôt à une défaillance d’aménagement et d’assainissement.

 La Guinée-Bissau, le Mali, le Togo, le Nigeria, le Ghana, le Burkina Faso, le Niger et le Sénégal prennent part à cet atelier pour une solution adéquate à ce phénomène naturel.{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire