SENEGAL-BRESIL-ALIMENTATION : Le programme PAA pour éradiquer la faim et la pauvreté

Le Premier ministre Abdoul Mbaye a présidé ce mardi dans la commune d’arrondissement de Mermoz, la cérémonie d’ouverture d’un atelier de partage des connaissances du PAA Afrique (Achats par les Africains et pour les Africains). Prévue du 23 au 25 avril, cet atelier est organisé par le gouvernement brésilien, en partenariat avec l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondiale (PAM).

L’atelier vise à promouvoir un cadre d’échange des expériences sur le fonctionnement et les composantes d’apprentissage au sein des pays bénéficiaires du PAA Afrique, une initiative conjointe de la coopération humanitaire et du ministère du Développement social et de la Lute contre la faim du Brésil.

Le Premier ministre Abdoul Mbaye a salué le partenariat inspiré par le Brésil, conçu pour soutenir les efforts visant à faire reculer « l’un des malheurs les moins soutenables du 21ème siècle, la faim dans le monde ».

Il a relevé et magnifié les bonnes pratiques tirées du PAA brésilien, qui a été « une réussite contre la faim et la pauvreté », avant d’inviter les acteurs concernés par ce programme à en faire « un véritable outil de développement économique et social du continent » africain.

Le FAO, le PAM participent également au PAA Afrique, avec le soutien du Royaume Uni à travers le Département britannique pour le développement international (DFID).

« Il s’agit d’une tentative de synergie des différents points de vue, des attentes, des défis et des expériences dans la mise en œuvre du programme, en encourageant les échanges portant sur l’évaluation des activités en cours et en suscitant aussi des perspectives du projet ».{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire