Sénégal – Agriculture:Benoit casse et charge les acteurs

L’Etat du Sénégal depuis des années, injecte plusieurs millions dans la subvention des semences, et cette année, on vient d’injecter  encore 16 millions de francs CFA sur une campagne morose, catastrophique, une des campagnes les plus mauvaises que le Sénégal a connue.
Mais en fin qu’est ce que l’Etat gagne de cette subvention ?

Se demande, le ministre de l’agriculture et de l’équipement rural en marge de l’atelier de partage et de validation du plan d’action de la grappe agriculture –agro- industrie, donc il présidait ce 5 juillet 2012 à Dakar.

Rien, depuis des années on subventionne et malgré ces subventions les acteurs n’arrivent pas à contourner certaines difficultés, chaque année ces mêmes difficultés se replacent, c’est un mauvais système a-t-il affirmé. Il assène, il faut que les acteurs eux mêmes se réfléchissent et s’auto critique.
Benoit est claire, plus de subventions sur les semences à partir de cette année car, c’est un manque à gagner
 

Oui, un nouveau gouvernement, une nouvelle démarche, il a parfaitement raison, Son Chef Macky,  ne  l’a-t-il Pas rappeler, c’est  la rupture,.
 Il a laissé entendre  que ces missions seront efficacement  transformées   en vue d’une  bonne métrise des difficultés que rencontre notre agriculture car ce n’est pas les  compétences qui manquent ni les opportunités la nature nous est favorablement propice   a-t-il ajouté
 C’est toujours  dans cette même ordre qu’il a invité le sous secteur de la grappe horticole  à s’inscrire  dans la norme  qualité car dit t-il c’est  bon d’avoir une quantité suffisante, mais la qualité est le label qui positionne et nous vent, c’est   ce qu’on doit privilégier. C’est ce qui va nous permettre de damer le marché de la sous région  et international a  il a chuté son réquisitoire.{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire