Sedhiou Lutte contre la pauvreté et l’immigration clandestine:Jeunes invités à travailler la terre

Les jeunes de la zone de Bloc village dans le département de Sédhiou ? Exécutent un programme de développement avec le soutien de l’USAID/ PCE (programme de croissance économique). L’objectif est de combattre la pauvreté jugée très endémique dans la zone ? Donnant lieu à un phénomène d’émigration clandestine. L’approche est DE créer une dynamique communautaire par réseautage pour emballer les masses rurales dans la synergie.

Le programme de croissance économique (USAID/PCE) a été mis en œuvre dans le cadre de l’accompagnement des jeunes de la zone de Bloc dans la valorisation du potentiel agricole. La filière maïs est la cible de ce programme, à la fois pour assurer une autosuffisance alimentaire et soutenir l’émergence économique des populations bénéficiaires.

Boubacar Dieng, le président du comité d’initiative pour la mise en place du réseau  de la filière maïs Sédhiou/Ziguinchor, déclare que « nous mobilisons les jeunes de nos communautés respectives autour de ce programme pour lutter contre la pauvreté et gagner à la sueur de notre front. C’est un réseau que nous avons mis en place et qui vise à rassembler l’ensemble des énergies disponibles et engagées pour relever les défis de l’émergence économique sui doit partir de la base ».

Pour sa part, Moustapha Diallo, secrétaire dudit comité, relève qu’à ce jour, « le réseau est fort de 151 groupements de producteurs, 5758 producteurs de producteurs de mais et 13.295,8 surfaces à emblaver dans les régions de Sédhiou et de Ziguinchor. Nous invitons l’ensemble des services techniques comme le fait le directeur du développement rural de Sédhiou. A l’Etat, au niveau central, de nous appuyer pour arriver à nos résultats c’est-à-dire faire en sorte que les jeunes que nous sommes, à travailler la terre et y réussir ».
 

Ces jeunes bénéficient de l’encadrement de l’ANCAR et de la direction du développement rural avec l’accompagnement financier de l’USAID/PCE pour une durée test de six mois.{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire