Santé : Le coup de fil de la santé

sida
SANTE : LE COUP DE FIL DE LA SANTE.

800.00.30.30, c’est le numéro vert du centre d’appel de SIS Afrique (Solidarité Info Santé Afrique). Ce numéro a pour missions d’informer, d’écouter, de soutenir et d’orienter tous les appelants à la prévention des IST/VIH/SIDA. Sida Info Santé France, AfriCASO, et le CTA/OPALS Sénégal sont trois (3) membres fondateurs de SIS Afrique basé à Dakar et se veut la lumière de l’Afrique de l’ouest et du centre. SIS Afrique permet l’accès universel à l’information dans le respect fondamentaux de la relation d’aide à distance en Afrique, développer et pérenniser les capacités des lignes d’écoutes nationales au VIH SIDA et de manière plus générale pour accompagner les mesures préventives pour la santé. La notion d’universalisation d’accès à l’information par utilisation du téléphone portable sur les domaines spécifiques du VIH/SIDA est donc la pierre angulaire de SIS Afrique.

Fabrice Clouzeau responsable des actions internationales de Sida Info Santé France souligne devant la presse. « L’émergence des nouvelles technologies d’information et de communication (NTIC) à l’instar de la téléphone mobile offre des nouvelles perspectives et une nouvelle approche dans la résolution des problèmes de santé public ».

 
SIS Afrique, regroupe a ce jour huit (8) pays d’Afrique de l’ouest et du centre (Bénin, Cote d’ivoire, Rep du Congo, Niger, Cameroun, Burindi, Burkina Fasso, Sénégal). La croissance du téléphone mobile dans les pays en développement, témoigne d’avancées technologiques prégnantes. S’accordant sur l’importance des NTIC, dans la réponse apportée au VIH/SIDA et au tuberculose.

Face aux cliquetis des appareils photos des médias, Mme N’dèye Fatou Ngom Geuye dira. « Il faut avancé avec les nouveautés, ensemble on est plus fort ».

En prélude de l’inauguration officielle de l’association SIS Afrique, qui sera célébré le 28septembre à Dakar. SIS Afrique est une longue marche pour l’atteintes des objectifs pour le développement du millénaire (OMD).

 

Mamadou Sow journalbic

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire