Salon maritime de Dakar : Pour booster cette importance économique et sociale du secteur

Le premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, a procédé à la cérémonie de lancement officiel du Salon maritime de Dakar (SMD), ce jeudi, dans la commune de Diamniadio, prévu du 10 au 13 décembre 2015 au Centre international de Conférence Abdou DIOUF (CICAD) de Diamniadio.  Selon le premier ministre, la tenue du Salon Maritime de Dakar répond à un besoin, « celui de la création d’un cadre d’échanges de compétences, d’expertise et de technologie dans des domaines diversifiés et complexes d’intérêts communs ».

Au Sénégal, le secteur de la Pêche et de l’Economie maritime, rappelle-t-il, joue un rôle socio-économique très important. « En effet, le segment de la pêche occupe près de 17% de la population active, contribue pour 2% au PIB, assure 75% des apports en protéines d’origine animale aux populations avec une consommation nationale per capita estimée à 26 kg par an, contre une moyenne mondiale de 16 kg/habitant/an. Parallèlement, près de 95% des échanges extérieurs sont  effectués par voie maritime avec le  Port de Dakar, qui de par sa position stratégique, ouvert sur le monde, constitue une porte d’entrée privilégiée en  l’Afrique. » La Marine marchande quant à elle, assure plus de 90% du commerce mondial. « Elle est la clé de l’économie mondiale. Il y a environ 53000 navires de commerce navigant dans le monde transportant toutes sortes de marchandises. Cette flotte est enregistrée sous plus de 150 pavillons différents et exploitée par plus d’un million de marins de toutes nationalités. »

Cette importance économique et sociale du secteur, ainsi que son potentiel de croissance, justifie donc la tenue de ce salon. Durant les trois (03) jours, le SMD permettra de dérouler : un plateau d’exposition ; un espace de rencontres B to B ; des visites de sites stratégiques ; et un forum sur le thème général « Enjeux et défis de la Pêche et de l’Economie maritime pour l’Emergence  ».

A travers, ce thème, le SMD veut apporter une contribution significative par la réflexion prospective à la promotion du développement harmonieux  de la Pêche, de l’Aquaculture, des Transports maritimes, des activités portuaires et des secteurs d’activités connexes, en vue de  l’émergence de nos pays.{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire