Révélation sur le communiqué du PDS…Karim Wade a volé la signature de son père

karime wade compte monaco

Selon une source interne du PDS, « Abdoulaye Wade n’est pas à l’origine du communiqué publié le mercredi 17 août » et « il ne sait même pas ce qui se passe ». Voici la triste réalité au sein du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) où l’homme qui tire les ficelles est le fils du fondateur du Parti qui se trouve à Doha (Qatar). Selon notre source, Wade maintient sa position et ne veut plus entendre parler de l’Inter coalition Yewwi-Wallu. Quel est l’intérêt de l’inter coalition dans la volonté de reconquête du pouvoir en 2024 quand on sait que Yewwi est dans la dynamique de « faire de Sonko le 5ème président du Sénégal », selon Guy Marius Sagna ?

pds
Ousmane Sonko
Et cela a été confirmé par Ousmane Sonko lui-même qui déclare sa candidature en 2024, au cours d’un point de presse tenu ce jeudi 18 août. Ousmane Sonko tient à son ambition de devenir le prochain Président de la République du Sénégal. Il sait manœuvrer et a réussi d’avoir Karim Wade dans sa poche. Ce dernier qui est désespéré par la situation dans laquelle il se trouve avec ses ennuis judiciaires, n’a qu’une chose en tête, comment s’en tirer.

Karim Wade est prêt à s’allier avec le diable, pourvu qu’il se tire de la situation dans laquelle il se trouve. Au risque de manipuler son père, Me Abdoulaye Wade qualifié d’un des politiciens les plus rusés du Sénégal, Karim Wade se laisse embobiner par Ousmane Sonko. Il renonce à être candidat en 2024, rien que pour faire les yeux doux à Ousmane Sonko qu’il taille le costume de prochain Président de la République du Sénégal.

Karim Wade n’aime ou n’ose pas assumer toutes ses responsabilités. Rien que pour fuir d’affronter frontalement le Président de la République Macky Sall, Karim Wade veut s’associer avec Ousmane Sonko. Il signe un communiqué à l’insu de son père, fondateur du PDS. Un communiqué que n’agrée nullement son père, ancien Président de la République du Sénégal.

Me Abdoulaye Wade, même avec l’âge qu’il porte, est convaincu qu’il est l’objet d’une manipulation orchestrée par son propre fils Karim Wade. Ce dernier veut faire de Ousmane Sonko son candidat favori qui, grâce à son soutien lui permettra d’obtenir l’amnistie pour ses déboires avec la justice sénégalaise. Me Abdoulaye Wade est un homme vraiment furieux. Il sait qu’il a été induit en erreur.

pdsMe Abdoulaye Wade qui est un homme plus que jamais rusé de la scène politique, sait mieux que quiconque que son soutien à Ousmane Sonko conduira ce dernier à la présidence de la République du Sénégal en 2024. Or, Ousmane Sonko a lui-même déclaré que tous les anciens Présidents de la République du Sénégal, dont lui-même Me Abdoulaye Wade, méritent d’être fusillés. Me Abdoulaye est vraiment furieux. Jamais, il n’a été impliqué dans le communiqué du PDS dont visiblement Karim Wade est le principal inspirateur.

Du reste, Me Abdoulaye Wade a toujours travaillé pour que le candidat du PDS à l’élection présidentielle, soit justement un homme issu des rangs de son parti. Me Abdoulaye Wade, durant tout son cursus politique, ne s’est jamais mis derrière qui que ce soit, jusqu’à être Président de la République du Sénégal.

Me Abdoulaye Wade ambitionne pour son parti le PDS de reconquérir le pouvoir en 2024. Jamais, il n’acceptera de porter la candidature de quelqu’un d’autre, outre que celui issu des rangs de son parti. Me Abdoulaye Wade, pour tout dire, est franchement furieux après la dernière lecture du communiqué du PDS, dont on lui porte la signature pour cautionner la candidature de Ousmane Sonko. Ce communiqué est encore un faux avec un usage de faux par Karim Wade qui a décidé d’isoler son « vieux » père. Karim Wade sait que me Abdoulaye Wade ne se rangera jamais derrière le minus Ousmane Sonko.

xibaaru

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire