Politique

Le maire de la commune Dieuppeul-Derklé

REACTION- Mohamed Faye, S.G. des jeunes du Parti Démocratique de la Commune après l’élection de Salif Mbaye

«Nous allons constituer une opposition participative»

Après l’installation du nouveau maire de la Commune d’Arrondissement de Dieuppeul-Derklé, en l’occurrence M. Salif Mbaye, les jeunes du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) de la Commune, sous la houlette de leur secrétaire général Mohamed Faye, se disent près à «constituer une opposition participative». Ainsi pour une bonne prise en charge des préoccupations des populations, Mohamed Faye et ses camarades veulent «garder leur statut d’opposant tout en aidant le maire dans l’exercice de ses fonctions».

«Constituer une opposition participative»

C’est désormais la nouvelle attitude que le regroupement des jeunes du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) de la Commune d’Arrondissement de Dieuppeul-Derklé a  décidé d’adopter pour faire face aux nombreux problèmes qui subsistent au sein de la commune. Mohamed Faye, le secrétaire général dudit regroupement l’a affirmé, au cours d’un entretient qu’il nous a accordé. Lors de cette face à face, en tant que membre du bureau de l’UJTL, chargé des projets de FNPJ,  il a saisi l’occasion pour féliciter le tout nouveau maire de la commune, Mr Salif Mbaye. Selon le jeune politicien, pour les besoins d’un dialogue, des «retrouvailles» avec le nouveau maire sont prévus après son installation. Parce que explique-t-il, actuellement la commune connaît des difficultés. «Il faut un dialogue pour essayer de résoudre ensemble les problèmes de la Commune de Dieuppeul-Derklé. Il ne faut pas que des tentions politiques viennent s’y greffer», lance le chargé des projets du FNPJ. Et de poursuivre, «si on veut reconstruire la commune, les opposants ne doivent pas mettre le bâton dans les roux, nous allons garder notre statut d’opposant tout en aidant le maire dans l’exercice de ses fonctions», lance-t-il. En effet, la question de la voirie, les problèmes de l’assainissement, le traitement des eaux usées, l’emploi des jeunes…sont toutes choses qui font dire à Mohamed Faye, que lui et ses paires, n’ont pas le droit de rester inactif, et qu’ils seront impliqué à la résolution des problèmes de la commune, malgré leur statut d’opposant.  Sur ce plan, il annonce qu’un programme de développement a été mis sur pied: «nous avons établi un programme de développement pour la commune de Dieuppeul-Derklé. A cette occasion, tous les problèmes de la  Commune d’Arrondissement de Dieuppeul-Derklé, allant de la question de la voirie aux problèmes du marché Castors, en passant par les problèmes de l’assainissement et le traitement des eaux usées, sans oublier l’emploi des jeunes, l’effondrement du mure de terrain Castors…seront passé en revus».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire