Quatre gendarmes visés pour meurtre

Le Procureur de la République a ouvert une information judiciaire pour meurtre et coups et blessures volontaires lors des manifestations pré-électorales à Podor qui avaient fait deux morts.

Le Commandant de la brigade de gendarmerie et trois de ses hommes sont visés par le Doyen des juges. Le Général Abdoulaye Fall, patron de la gendarmerie nationale a d’ailleurs délivré des ordres de poursuites. Les auditions qui devaient se tenir hier, ont été renvoyées à demain mercredi à cause d’un point juridique, lit-on dans Libération.{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire