Projet BEN COM, est une innovation majeur dans les branches locales de la Croix rouge

rouge danger


La Croix- Rouge sénégalais  à travers son Projet BEN COM, financé par l’union européenne,  la communication avec les bénéficiaires et l’engagement communautaire,  a organisé depuis le 17 octobre, un atelier de « Leçons appris », qui a pris  fin,  ce samedi, dans la commune de Dakar-Plateau , l’atelier s’est tenu au seuil de la fin du projet qui a été lancé le 28 octobre 2014 .

Le  processus consistant à informer et à écouter ceux qui ont besoin d’assistance- élément clé de toute intervention humanitaire ». L’une des finalités étant « d’établir un véritable dialogue avec les communautés et de leur donner la possibilité de participer activement à la conception et à la mise en œuvre des services d’assistance ainsi qu’à leur propre processus de relèvement. »

Selon les organisateurs, l’objectif du programme contribue à stopper la chaîne de transmission de la maladie à virus et des autres épidémies les plus fréquentes en Afrique de l’Ouest par la mise en œuvre efficace d’activités de mobilisation sociale, d’engagement communautaire et de communication avec les bénéficiaires pour la prévention,  la préparation et le contrôle des épidémies. 


L’approche BEN COM est mise en œuvre par la Fédération internationale des Sociétés de la Croix- Rouge et du Croissant- Rouge dans les dix pays africains que sont le Nigéria, le Sénégal, la Guinée- Bissau, la Gambie, le Burkina Faso, le Mali, le Bénin, le Togo, le Ghana et la Côte d’Ivoire. Avec ses équipes ainsi réparties, l’instance mondiale de la Croix- Rouge espère toucher 18 millions de personnes dans ces différents pays.

Avec des formateurs venus de la fédération et les responsables locaux de la Croix- Rouge, il a été  question pendant des jours de faire un tour d’horizon du projet BEN COM. Les participants ont entre autres compris l’engagement communautaire et comment aider les communautés à exprimer leurs besoins et faire partie de la solution à leurs problèmes. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire