‘’Prés de 25 millions d’armes légères circulent dans la sous-région à cause du terrorisme’’

La commune d’arrondissement de Fann-PointE a abrité, ce mardi, un séminaire axé sur le thème : ‘’Agir pour la sécurité au Sénégal : Quid de la lutte contre la prolifération des ALPC ?’’. Cette rencontre est organisée par la Commission nationale de lutte contre la prolifération et la circulation des armes légères et de petit calibre. «Le problème des armes légères est extrêmement grave et les actions sont insuffisantes par rapport aux défis et aux enjeux des armes légères et de petit calibre (ALPC) dans la sous-région. On constate une faiblesse des actions, alors que les menaces sont grandes », a dit le secretaire permanent de la COMNAT, Wagane Faye.

« Les ALPC sont légères pour tout le monde. Elles sont responsables de l’essentiel des conflits en Afrique et de toutes les destructions en vies humaines. Prés de 25 millions d’armes légères circulent dans la sous-région à cause du terrorisme. Ce qui fait que les groupes armés trouvent plus souvent les moyens de s’armer », a expliqué M.Faye.

Venu présider ce conclave, le Premier ministre, Aminata Touré, a soutenu que. «Le Sénégal, a-t-elle poursuivi, a pris des initiatives importantes pour répondre de manière inclusive et globale aux problèmes posés par la prolifération et la circulation illicite des ALPC ; nous avons toujours accompagné la société civile, pionnière dans la prise en charge de la problématique des ALPC sur toute l’étendue du territoire national».

« C’est donc conscient de l’urgence de prévenir, combattre et éradiquer la fabrication et le trafic illicites des armes à feu, de leurs pièces, éléments et munitions, que le Sénégal s’est associé très tôt à la vaste offensive lancée par la communauté internationale, les organisations sous régionales mais aussi les organisations de la société civile », a-t-elle souligné.

Avant de présider cet atelier, Aminata Touré a procédé à l’inauguration du siège de la COMNAT/ALPC, sis à SICAP Point E. Par ailleurs, le Sénégal a été l’un des premiers pays à signer le Traité des Nations unies sur le commerce illicite des armes légères et de petit calibre (UNPOA).{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire