Pr Amssatou Sow Sidibé: Me Diouf fait dans la provocation, on ne peut pas comprendre son attitude

amsatoo sow sidibe

« El Hadji Diouf est un provocateur qui trouvera sur son chemin les femmes« , affirme Amssatou Sow Sidibé. Actuellement à Genève dans le cadre de ses activités, la présidente du mouvement « Car Lenen » s’est donnée à cœur ouvert, par rapport à la journée mondiale contre les violences faites aux femmes.

Très active pour la cause féminine, elle est impliquée dans l’adoption de la loi sur la parité dans son pays pour avoir vu cette dernière naître dans son bureau par l’écriture des articles de la loi. Cependant, Pr Amssatou Sow Sidibé ne digère pas cette sortie de Me El Hadji Diouf qui proposait d’amender la loi sur la parité qui n’aurait, selon lui, « aucun sens« . Rappelant la marche historique des femmes vers le Palais de la République pour avoir plus de droits, elle s’en prend à l’avocat: « Il fait dans la provocation, on ne peut pas comprendre son attitude. »
Revenant sur les violences faites aux femmes, elle dénonce: « C’est une véritable conspiration du silence qui est inadmissible. Au Sénégal, mon pays, il y a également des crimes crapuleux et des violences sexuelles qui sont commis régulièrement. Seulement, ces violences portent atteinte aux droits les plus fondamentaux des femmes. C’est pourquoi, il faut lutter contre ces violences en faisant appliquer les lois et en sensibilisant la population. Les droits des femmes sont universels, ils ne devraient pas être bafoués. Je refuse de voir se poursuivre ces atrocités. »
Elle demande ainsi à ses sœurs femmes d’être plus audacieuses, qu’elles croient en elles, en leur valeur intrinsèque, selon l’Enquête. La professeur en a d’ailleurs profité pour rappeler le rôle du Président de la République qui est, selon elle, de faire respecter cette parité. Concernant l’appel au dialogue politique du Chef de l’Etat Macky Sall, elle demande au président de la République de poser des actes concrets dans ce sens.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire