Plaidoyer sur  »la politique nationale de sécurité et de santé au travail »

Le ministre du travail, du dialogue social et des organisations professionnelles Serigne Mansour Sy, a affirme, ce mardi, lors d’un atelier sur  »la politique nationale de sécurité et de santé au travail », que pour traduire cette volonté de faire du milieu du travail un cadre sain favorable à la protection du travailleur, à la compétitivité des entreprises et à l’équité sociale, ils se sont entendus pour aller vers l’élaboration d’une politique nationale sur la sécurité et la santé au travail.

Des officiels du ministère de tutelle, des organisations syndicales, des responsables du patronat, des experts en sécurité sociale et d’autres partenaires sociaux ont pris part à cet atelier dont l’objectif était de valider la politique nationale de la sécurité et de la santé au travail.

Selon, le ministre. {Cette politique s’inscrit dans la poursuite des objectifs de développement économique et social que l’Etat du Sénégal s’est fixé. De l’avis du ministre, cette politique tient également compte des programmes nationaux de lutte contre le VIH en milieu de travail, le paludisme, la tuberculose et la prévention des maladies émergentes (maladies psychosociales, maladies liées à la pénibilité du travail etc). Et la lutte contre les pires formes de travail des enfants}.

{Le patronat « doit prendre conscience (de ce que l’investissement dans la santé et la sécurité des travailleurs) est un moyen d’augmenter la productivité de l’entreprise. A laisse entendre, Mansour Sy, pour ajouter que. Les travailleurs souhaitent l’avènement de milieux de travail sûrs, salubres, motivants et sécuritaires. Mais surtout la définition d’orientations claires capables d’être rendues opérationnelles, de façon intègre et efficace, qui permettront, entre autres, de faire respecter les principes d’égalité devant le service public.}.{jcomments on}

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire