Pikine: 324 cas de violence notés en 10 mois…

police gendarme

«Entre le 1er janvier et le 31 octobre 2019, 324 cas de violence sur les enfants ont été enregistrés à Pikine, banlieue dakaroise, selon le rapport de l’Ong ‘Unies vers’elle Sénégal’ qui travaille en étroite collaboration avec le Comité départemental de protection de l’enfant», renseigne Wa Grand’Place.

Les différents cas…
Ces violences, selon nos confrères repris par seneweb, sont réparties comme suit : 15 cas de violences sexuelles, 23 cas de grossesses et mariages forcés, 93 fugues dues à des maltraitances, 164 égarés dus à des négligences, 11 dénis de ressources, 24 enfants venus de leurs mères, 15 enfants nés après l’assistance de la maison d’accueil.

Une introspection…
Et selon un délégué de l’Ong «Unies vers’elle Sénégal», «ce rapport mérite une introspection collective avec les chiffres. Sur ce rapport, il faut s’arrêter sur les faits saillants que sont les cas de maltraitances des enfants et des violences faites aux enfants».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire