Oustaz Alioune Sall révèle les attitudes d’un maire selon le coran

ENSEIGNEMENT- oustaz Alioune Sall révèle les attitudes d’un maire selon le coran

«Conformément aux recommandations du prophète, il est conseillé aux élus locaux de se rapprocher  des populations»

Citoyen de la Commune d’Arrondissement de Dieuppeul-Derklé, Oustaz Alioune SALL l’est. Ce natif de Thiallé, dans la région de Diourbel département de Mbacké arrondissement de kayel, est un véritable adepte de la lutte pour le triomphe de l’Islam. Maître coranique de son état, il a parcouru tout le Sénégal pour enseigner le Coran. Après avoir quitter son village natal, Oustaz  Alioune SALL a migré vers Mbacké, avant de rejoindre la capitale sénégalaise .Il est plus connu à travers l’émission religieuse «Wahtanou Fadiar», qu’il anime tous les jours à la radio Sud FM. Très présent dans la lutte pour le triomphe de l’Islam,  il ne cesse de sensibiliser les personnes sur les bienfaits de la religion musulmane.

L’installation des élus locaux faisant l’actualité, le célèbre prêcheur ne manque pas l’occasion de donner quelques  enseignements. Lors d’un entretient qu’il nous a accordé, il s’est appesanti longuement sur les responsabilités des élus locaux devant Dieu. Evoquant les  attitudes d’un maire selon le coran, oustaz Alioune SALL a révélé que «ceux qui sont élus doivent se montrer réellement préoccupés par les besoins des populations, et conformément aux recommandations du prophète, il leurs est conseillé de se rapprocher des populations». Et de poursuivre, «il doivent chercher l’intérêt et le bonheur des populations avant tout profit personnel», invite le maître coranique. Les yeux tournés sur le saint coran, il na pas tardé de nous rappeler les verset 5, 6 et 7 du sourate AL-A’RÂF. «Dieu demandera compte aux peuples à qui il a envoyé des dirigeants; il demandera compte aux dirigeants même», enseigne-t-il. «Dieu leurs racontera leurs propres actions avec connaissance parfaite; car il n’était point absent», ajoute-t-il.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire