Opposition et majorité se déchirent sur le nombre de députés

adoff

Après l’opposition regroupée autour de Mankoo Wattu Senegaal, la majorité présidentielle a été reçue ce mercredi par le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo. Au sortir de cette rencontre, Benoit Sambou et Cie ont réaffirmé leur position par rapport à l’augmentation du nombre de députés de 150 à 160. Une décision désapprouvée par l’opposition qui souhaite qu’on maintienne le nombre à 150.

Cette position de la majorité s’explique, selon le chargé des élections à l’Alliance pour la République, par le niveau actuel de la démocratie sénégalaise. Une démocratie qui selon lui devrait faire en sorte que « nous ayons un nombre de députés plus important que les 150 »; ainsi les dispositions et les résultats du référendum du 20 mars dernier seront respectés.
L’opposition pour sa part approuve l’insertion des 10 députés de la diaspora mais souhaite qu’on s’en tienne à 150 . Une chose qui ne sera pas facile selon le ministre conseiller du président de la République qui estime que, « ce nombre ne peut pas se soustraire au quota des députés de la liste départementale. On ne peut pas revenir sur ces acquis. Ce qui reste c’est le quota des proportionnelles qui ne peut pas être touché au risque d’avoir une assemblée monocolore ».
La décision finale sur cette question du nombre de députés n’est pas encore prise. « Elle incombe au président de la République », a indiqué le ministre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire