Observant une grève de faim pour une LP : Luc Nicolaï devra rester encore 2 ans en prison…

luc nicola lamantin beach

Mauvaise nouvelle pour le promoteur de lutte Serigne Fallou dit Luc Nicolaï, qui a récemment entamé une grève de la faim pour réclamer sa mise en liberté provisoire. Une décision qu’il a prise après la libération controversée de l’ancien député de l’APR Seydina Fall dit Boughazeli, qui a également maille à partir avec la justice dans une affaire de trafic de faux billets de banque.Luc Nicolaï qui purge actuellement une peine de 5 ans d’emprisonnement dont 1 avec sursis, a déjà passé 2 ans en prison, et ne comprend toujours pas les refus successifs opposés à ses demandes de mise en liberté provisoire. D’ailleurs, il se convainc que Bougazelli a fait pire que lui.

Pour rappel, le promoteur de la Petite Côte a été jugé et condamné pour une histoire de drogue au Lamantin Beach hôtel, dans laquelle sa culpabilité avait été établie.Mais de l’avis d’un expert juridique, la situation de Luc Nicolaï n’est pas comparable à celle de l’ex-député de Boughazeli. Le praticien explique que “pour le promoteur, on ne peut pas parler de liberté provisoire. Car, il a été jugé et ne peut que purger sa peine”. Il précise, toutefois, qu’il peut bénéficier d’une grâce présidentielle.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire