Nous courrons derrière l’Etat depuis 20 ans pour notre licence , Ablaye Ndao, président des tradi-praticiens

atrad

L’association des médecins tradi-praticiens du Sénégal demande à l’Etat de légaliser leur métier. Elle déclare chercher cette licence depuis 20 ans pour mettre en pratique leur savoir. Ce matin, les membres ont fait face à la presse pour dénoncer certaines pratiques des gens à travers les publicités mensongères.

« Nous sommes des gens de métiers qui réclament le droit d’exercer librement notre savoir. Il y a des personnes mal intentionnées qui se disent guérisseur, or qu’ils ne sont que des charlatans. A travers les publicités mensongères les gens ne peuvent plus distinguer les vrais guérisseurs. Les médias ont un grand rôle a joué car c’est à travers eux qui les messages passent», s’est plaint Ablaye Ndiaye, président de l’association des médecins tradi-praticiens.
Pour ce qui est de la licence à lui d’avancer que: «Nous demandons au gouvernement d’accélérer la loi sur la réglementation de la pratique. Nous sommes une association de 500 guérisseurs traditionnels répartis dans le pays. Et pour faciliter cette pratique nous nous sommes regroupés en 64 associations. Depuis 20 ans nous courrons derrière l’Etat du Sénégal pour cette licence. Nous demandons le soutien du peuple sénégalais pour la réussite de notre combat».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire