Mr le ministre, des hommes de tenue étaient venus chez moi et vous avez démenti l’information…

Le leader de Pastef, Ousmane Sonko, n’a pas raté le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye ce dimanche, à l’Hémicycle pour le vote du budget de son département. Pour lui, dans un pays normal, le maire de Linguère aurait dû démissionner.

Information…

 » Monsieur le ministre de l’intérieur, le 17 septembre 2018, des hommes de tenue étaient venus chez moi pour réclamer des fiches de parrainage et le lendemain des faits, à la Rfm vous avez démenti l’information « , rappelle le leader de Pastef à Aly Ngouille Ndiaye.

Condamnation…

Selon M. Sonko, après les faits, ses avocats avaient porté plainte et le 6 février 2019, le tribunal de Ziguinchor condamnait le gendarme Nicolas Mendy à trois mois de prison avec sursis pour abus d’autorité, violation de domicile et voix de faits.

Détournements…

 » Monsieur le ministre, vous n’avez pas donné des informations correctes par rapport aux faits et dans un pays normal, vous auriez du démissionner de votre poste. Mais le pire, c’est l’usage que vous faites en détournant nos services à des fins strictement politiciennes », déclare Ousmane Sonko.

Pour le leader de Pastef, le gouvernement donne difficilement à la population des informations correctes. Et le ministre de l’Intérieur a un problème avec la vérité.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire