Moi, jamais Charlie… !

«Il est métaphysiquement absurde de s’attendre  qu’une civilisation qui a oublié Dieu possède la paix.»

Ils ont attenté la foi d’autrui ; finalement, ils ont été attentés à mort. Ils, ce sont les membres du célèbre journal satirique français, «Charlie Hebdo». Au nom d’une liberté d’expression, ils s’empressaient d’agresser  en continu notre croyance, en prenant  la hache bifide de leur encre venimeuse  pour portraiturer ridiculement le plus Chéri des Prophètes d’ALLAH, Muhammad(Psl). Pris  au piège de leur entreprise sauvage, voire absconse, ils ont oublié, pourtant, qu’on ne doit en aucune façon badiner avec la foi d’autrui.

Après l’élimination systématique de ces détracteurs jurés de l’Islam, les tempêtes des consternations et des récriminations  fusent de toutes parts. Et, beaucoup ont brandi l’argument d’un Jihad perverti costumé d’oripeaux d’un Islamisme débridé et rétrograde. Ces «fous de Dieu» sont taxés de barbares d’un âge primaire et vus comme de méchants cons. La religion musulmane, c’est même un truisme que de le rappeler, abhorre la violence et s’évince toujours à cultiver la paix entre les peuples. N’empêche, ses adeptes savent prendre leur responsabilité devant des attitudes extrêmes ! Ils n’accepteront à la saint glin glin qu’on jette délibérément le discrédit, qu’on offense éperdument ce qu’on aime par –dessus tout : Muhammad(S.A.W). Disons que  Jésus, cet autre Sauveur de l’Humanité et digne Fils de Mariam n’est pas épargné par  ces canulars enivrés. Vraiment, la coupe était si pleine ! Une lecture fine de ces religions révélées (Islam et Christianisme) permet de dire,  sans aucun risque de nous tromper,  que les deux chefs de file  ont toujours prêché les mêmes vertus. IIs ont âprement lutté pour que dans ce monde d’ici-bas triomphent la Justice, la Paix, la Fraternité et l’Amour entre tous les hommes.

 

Pour déplorer l’attentat contre ces «fous de la satire», la France vient d’initier une «Marche Républicaine». Cette France qui se targue d’être le berceau des libertés, de la démocratie, de l’égalité, de la justice, bref des  droits de l’Homme, n’a jamais voulu lever le plus petit doigt quand des ennemis de l’Islam s’employaient à caricaturer le Prophète Muhammad(Psl) ou lorsque «Charlie Hebdo» s’adonnait à  le salir odieusement en  le  chargeant de vilains qualificatifs. En sus, cette France spoliatrice, suceuse du sang des braves fils d’Afrique, notamment,  peine  toujours à se débarrasser de ses concepts coloristes, racistes et continue de voir  les adeptes muhammadiens comme les semeurs de graines de la terreur dans le monde. Qu’on ne se laisse pas leurrer ! Qu’on ne nous bande pas les yeux ! Le Sceau des Créatures, l’Envoyé Privilégié d’Allah, le Digne Fils d’Abdallah, l’Illustre Père de Fatima vaut mille fois mieux que nos piètres âmes.{jcomments on}

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire