Meurtre de 2 agents à Ndioum: l’ordre des pharmaciens en rogne

securite

L’ordre des pharmaciens a tenu une conférence de presse hier à la suite au meurtre de deux (2) agents de sécurité gents dans la nuit du 6 au dimanche 7 novembre dernier, à Ndioum. Ils ont décidé d’appeler tous les pharmaciens à suspendre les gardes de nuit jusqu’à nouvel ordre. A l’occasion, ils appellent à la fermeture des officines vendredi prochain. Un Sit-in est prévu le même jour devant le ministère de la Santé.

Nous convions tous les pharmaciens de Dakar avec leurs employés à un Sit-in devant le ministère de la Santé et de l’Action sociale le vendredi 11 novembre 2016 à 09 heures en blouse blanche», a déclaré Fatou faye, membre de l’ordre des pharmaciens.

Et pour les régions, l’ordre des pharmaciens appelle leurs collègues à tenir un sit in devant leur gouvernance régionale respective. Les pharmaciens sont aussi appelés à procéder à la fermeture de toutes les officines sur toute l’étendue du territoire nationale le vendredi prochain de 08 à 09 heures.

Pour éviter de telles tragédies, les pharmaciens lancent un appel aux autorités à garantir leur sécurité et démanteler les réseaux dans le but de combattre ce marché illicite du médicament, dont les points de vente sont connus de tous: «Keur Serigne bi, Touba, Diaobé, marché de Thiaroye», a énuméré Fatou Faye.

«Entre 2005 et aujourd’hui, une cinquantaine de pharmacie ont été cambriolées, certaines ont fait faillite», a listé l’ordre des pharmaciens

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire