Macky Sall, sa CREI, Sa Cour Suprême…La justice du Palais et l’Etat policé

Le Sénégal depuis 2012, est devenu un pays où la justice a des problèmes de lisibilité et de visibilité. C’est parce que la justice de ce grand pays de la Teranga est devenu aveugle et bête. C’est le nouveau président qui lit le droit à la place de la Justice…Et la justice reprend en chœur tout ce qu’il dit. Plusieurs cas le prouvent. Le Sénégal a expulsé l’opposant Gambien qui a osé se battre à Dakar contre la dictature dans son pays. Et Macky Sall, un président faible a décidé de l’expulser.

L’opposant a saisi la justice pour contrer la décision de Macky Sall. Mais comme cette justice est téléguidée par Macky Sall, la Cour Suprême a finalement rejeté hier la requête des avocats de Cheikh Sidya Bayo. Et pis, l’opposant a été empêché par Macky d’aller assister à l’enterrement de son père. Quelle méchanceté de la part d’un président qui se dit « gentil » et pas « rancunier ».

De la rancune, il en a contre Karim Wade. Depuis deux ans, l’ancien ministre est en prison pour rien. Et malgré les vices de procédures de la CREI, la Cour Suprême, encore elle, continue de cautionner cette Cour de répression de l’Enrichissement illicite. Parce que la Cour Suprême reprend en chœur tout ce que Macky dit. Quand Macky dit « enfermez-le »…La CREI se met en marche. Et si vous introduisez un recours. Macky tousse et la fantoche Cour suprême rejette votre recours. Tout ça parce que Macky a mis ses amis partout. A la gendarmerie qui vous arrête, à la CREI qui vous inculpe, à la cour Suprême qui rejette vos recours, à la presse qui est silencieuse, et enfin à l’Armée qui vous maintient en état d’urgence. Macky nous a mis dans un état policé. Personne ne voit venir !{jcomments on}

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire