Macky Sall ne fera pas un 3ème mandat…les confidences d’un proche dévoilées

aaamacky interdit

Le Président de la République ne finit pas d’étonner son entourage. Et la confidence vient d’un des proches du président Macky Sall qui s’est ouvert à notre source. L’information « béton » qui a fuité de bouche à oreille est accompagnée d’arguments solides qui nous font croire que le Président Macky Sall organisera des élections dont il ne sera pas candidat. En 2024, le Président Macky Sall passera le témoin à un autre Sénégalais…Du « ni oui ni non » de Macky en 2020, c’est maintenant sûr que c’est NON…

Le Président de la République Macky Sall a, certes, entretenu pendant longtemps le suspense, faisant même croire qu’en 2024, il va faire le forcing et présenter sa candidature à l’élection présidentielle. En partie, c’est ce suspense qu’il a entretenu qui a valu les déconvenues qu’ont connues la majorité présidentielle, lors des élections législatives du 31 juillet dernier. Beaucoup de Sénégalais ont voté contre Benno Bokk Yaakaar lors de ces élections, car pensant qu’en donnant une majorité confortable à cette coalition à l’Assemblée nationale, c’est voter pour un troisième mandat de Macky Sall en 2024.

En attendant que cela sorte de sa bouche et qu’il l’affirme officiellement à la nation, Xibaaru tient de source sûre que le Président de la République Macky Sall n’a pas l’intention de briguer un troisième mandat à l’élection présidentielle en 2024. C’est dire que sous peu, dès qu’il aura fini de mettre sur pied sa nouvelle équipe gouvernementale et que l’Assemblée nationale aura connu qui sera son prochain Président, il édifiera l’opinion publique de façon définitive sur sa volonté de ne pas se présenter à un troisième mandat.

président
Les présidents du Sénégal de 1960 à nos jours : Seghor, Diouf Wade et Sall (de gauche à droite)
Macky Sall demeure conscient que ce n’est pas avec lui que le Sénégal connaitra un recul démocratique, en faisant moins que ceux qui l’ont succédé à la magistrature suprême, à savoir Léopold Sédar Senghor, Abdou Diouf et Me Abdoulaye Wade. Le legs que ses prédécesseurs lui ont laissé, Macky Sall tient à le conserver, et même à le consolider pour laisser à l’image de tout le monde que le Sénégal est et demeure un pays démocratique.

Aurait-il l’intention de le faire, qu’il serait dissuadé par le message fort que lui aurait envoyé l’électorat sénégalais lors des dernières élections législatives en ne donnant pas la majorité absolue à Benno Bokk Yaakaar à l’Assemblée nationale. Il y a ensuite que Macky Sall est en ce moment le Président de l’Union africaine. Dans une Afrique dont le principal enjeu reste le combat pour la démocratie, Macky Sall sait que pour prêcher la bonne parole, il lui faut montrer lui-même le bon exemple.

macky
Le Sénégal champion d’Afrique le 6 février 2022
L’image que le Sénégal offre au monde entier demeure resplendissante. Le pays de Léopold Sédar Senghor a offert au monde entier toute son image de terre de paix et de dialogue. C’est cette image qui offre au Sénégal toute sa grandeur en Afrique et dans le monde entier. Cette image a même été réconfortée, après la victoire de nos braves Lions en Coupe d’Afrique des nations du football, et leur brillante qualification en Coupe du monde.

Le Sénégal est un pays de référence à travers le monde. Tous les autres Etats à travers le monde, suivent l’exemple du Sénégal. Partout en Afrique, dans le monde, on aime citer l’exemple du Sénégal lors de séminaires, de rencontres… Le Sénégal a acquis une réputation certaine dans le monde entier qu’il lui faut préserver. Tous ceux qui dirigent le pays ou qui aspirent à le faire, sont avertis que le Sénégal a une réputation dans le monde qu’il lui faut préserver.

Et ce n’est pas Macky Sall qui va ternir cette réputation. Selon cette source, il a décidé de respecter l’article 27 de la constitution et de passer le flambeau à un autre Sénégalais…

xibaaru

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire