Macky parle d’Etat de droit au moment où la CREI brûle…Le juge Henry sème le désordre

Macky Sall est le plus grand farceur de la terre. Pendant que sa Cour de Répression de l’Enrichissement illicite brûle, Macky Sall parle d’Etat de droit. A l’ouverture de l’audience solennelle des cours et tribunaux, le chef de l’Etat, Macky Sall, a réaffirmé, jeudi à Dakar, sa volonté de soutenir l’ensemble des réformes allant dans le sens du renforcement de l’Etat de droit au Sénégal.

Mais il ne savait pas qu’au même moment, dans la salle 4 du tribunal Lat Dior de Dakar, le Juge henry Grégoire Diop qu’il a nommé à la tête de la CREI, se bagarrait avec son assesseur Yaya Dia. Une grosse bagarre a dégénéré entre le juge et son assesseur parce que Henry Grégoire l’a empêché de poser une question au témoin Ely Manel Fall quoi racontait des inepties. Tout le contraire de ce que Macky disait sur l’Etat de droit qui selon lui « est une réalité suivie au quotidien au Sénégal ». La CREI et son juge Henry Grégoire Diop lui ont fait mentir.{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire