Macky met le « feu » partout…Il ne sait pas diriger le pays…Un vaurien !

Si le manteau de Président de la République est trop lourd sur ses épaules alors Macky devra jeter l’éponge au lieu de mettre le feu dans le Sénégal.Il tente par une dictature  » Mackyllée  » d’opprimer les libertés les plus élémentaires. Le cas Karim Wade suffit largement pour se faire une idée sur les bassesses de l’homme. Son comportement de tous les jours montre que c’est un nullard, un rancunier, un revanchard, un pauvre type et ça le peuple n’en veut pas. Les sénégalais ne réclament que justice sur le dossier du fils de Wade mais pas de l’humiliation encore moins de la torture. Dans l’entourage de Macky, de Marième Faye Sall à Mahmout Saleh en passant par Mbaye Ndiaye, Penda Mbow, Moustapha Cissé, Abou Abel Thiam, Souleymane Jules Diop, Abdou Latif Coulibaly ou Yakham Mbaye tous en ont marre de cette traque des biens mal acquis.

Macky et sa dynastie se partagent les maigres ressources du pays et mettent ses institutions à genou et nul n’a le droit de brocher. Le locataire du Palais de l’Avenue Roume est loin d’être un guide exemplaire aux yeux des sénégalais. Tous les jours, Macky, à travers « sa presse gavée de fric » tente de manipuler l’opinion avec des spéculations immorales et mensongères sur pas mal de dossier particulièrement sur celui de la traque des biens mal acquis.

Tout régime qui arpente une douloureuse chute devient aveugle et sourd.
Tous les jours Macky allume des braises de feu en coulisses avec un « je m’en foutisme » jamais égalé (non payement des bourses des étudiants, coupures d’eau et d’électricité, parodie de justice, répressions policières, parachutages dans l’administration, promesses non tenues, grève des professeurs, calvaire du monde rural, affaire Petro Tim et Arcelor Mittal, affaire Charlie-Hebdo…).

Le constat est que Macky n’a aucune idée de ce qu’est l’Etat et les obligations inhérentes à ses fonctions. Il n’a pour objectif que de jouir des avantages de ses fonctions et satisfaire ses besoins personnels et ceux de sa famille au lieu de se mettre service du peuple.
Au lendemain de son élection, les populations espéraient avoir un chef d’état capable de se mettre au service du peuple et qui ne va pas se contenter d’entretenir sa clientèle politique, un gouvernement de travailleurs ayant à cœur de bien faire leur travail avec pour seul objectif le développement du pays mais c’est tout à fait le contraire.

Evidemment le recouvrement des biens spoliés, le rapatriement des capitaux cachés dans les paradis fiscaux et la mise en lumière des scandales politico-financiers sont des exigences républicaines mais au travail  » comme disait le Premier Dionne
À bon entendeur, salut! Un Président averti en vaut deux{jcomments on}.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire