Macky le Président éternel « déshabille »…les « ministres éternels »

demission du gouvernement

Macky Sall est le Président qui réduit son opposition à sa plus simple expression, exile et emprisonne ses adversaires à la présidentielle. Aujourd’hui, il se mue en donneur de leçons face à certains de ses anciens ministres limogés qui râlent parce qu’ils ont perdu leur poste. Et Macky, le grand « rhéteur », de s’opposer à la sortie de ces anciens ministres en leur administrant un cours magistral sur la fonction de ministre et l’état d’esprit qui doit accompagner cette fonction. Mais cette leçon de Macky ne s’applique qu’aux ministres…et non au Président qui peut tout se permettre même l’éternité au pouvoir…

macky
Le président Macky Sall rendu incompétent par des ministres impopulaires
Lors d’un séminaire gouvernemental pour indiquer aux membres du gouvernement la conduite à tenir au quotidien, le Président de la République a donné une leçon aux ministres en leur indiquant ce qui suit : « On ne devient pas ministre pour le rester éternellement. On est appelé à une mission. Lorsque celle-ci est achevée, on est libéré. Un ministre ne peut pas tout se permettre. Être ministre, c’est d’abord un honneur…Être ministre est un état d’esprit qui doit vous conduire à cultiver l’humilité, la réserve et la discrétion de façon permanente. » …

Il enseigne tout ce qu’il se refuse à lui… L’on devait lui apporter la réplique : « L’on ne devient Président de la République pour le rester éternellement… ». Lui qui cherche à présenter sa candidature à un troisième mandat, violant ainsi la Constitution. Macky Sall est prêt à tout pour s’éterniser au pouvoir. C’est pourquoi, il est un mauvais donneur de leçons. En 2000, il était allé se plaindre partout, parce qu’il n’était pas nommé ministre par Me Abdoulaye Wade quo venait d’être élu Président de la République. Etant le président de la Cellule Initiatives et Stratégies (CIS) du PDS, il s’estimait méritant pour un poste de ministre.

Il en a voulu à l’époque à Landing Savané, alors ministre de l’Industrie, lui reprochant de s’être opposé à sa nomination comme Directeur général des Industries chimiques du Sénégal (ICS). Poste qui était finalement occupé par Djibril Ngom. Macky Sall refuse maintenant que certains se plaignent de n’avoir pas été nommé ministre ou à certains postes. Parce que tout simplement, il voit les choses différemment, maintenant. Sauf qu’il se voit éternellement installé dans le fauteuil de Président de la République. Le moment venu, voyons ce que le peuple sénégalais pensera de tout ceci !

mackyParce que, en 2024, c’est le peuple sénégalais qui donnera la leçon de conduite en matière de démocratie. Les Sénégalais accepteront-ils quelqu’un qui pense qu’il doit rester éternellement Président de la République. Macky Sall va droit vers un désaveu populaire. Il risque de sortir du pouvoir par la petite porte et de laisser un mauvais souvenir de lui. Il a tout intérêt à se pratiquer lui-même la leçon qu’il enseigne à ses ministres. Car, l’on sait que Macky Sall n’hésitera pas à sortir le bâton contre tous ceux qui n’auront pas retenu la leçon qu’il leur enseigne.

« On est appelé à une mission. Lorsque celle-ci est achevée, on est libéré. » Comme tout ceci demeure vrai, si le Président de la République pouvait se l’appliquer lui-même. A l’heure actuelle, c’est l’opposition qui doit se marrer de tout ça en voyant la leçon magistrale de Macky Sall à ses ministres. L’on voit les ironies que ne vont manquer de lui adresser Barthélémy Dias, Ousmane Sonko et autres. Un homme qui se voit Président de la République pour l’éternité, mais qui prévient ses ministres qu’ils ne sont pas à leurs postes éternellement.

« Être ministre est un état d’esprit qui doit vous conduire à cultiver l’humilité, la réserve et la discrétion de façon permanente. », a dit Macky Sall. De la même manière que pour le Président de la République…

xibaaru.sn

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire