Macky en danger…Ses véritables adversaires se trouvent au sein de son Gouvernement

demission du gouvernement

Le Président est-il en train de vivre les derniers moments de sa gouvernance ? En tout cas ça à l’air d’être le cas. Aucun président n’a été aussi esseulé que Macky Sall. Son gouvernement est gangrené par des ministres catastrophiques qui ne lui servent à rien. Le locataire du Palais qui lorgne un troisième mandat très contesté, s’est isolé en se débarrassant de tous les responsables présentés comme de potentiels adversaires ou successeurs. Tous les profils susceptibles de prendre sa place et qui sont au sein de Benno Bokk Yakaar, ont été écartés. Même s’il a réussi à réduire l’opposition à sa plus petite expression, il lui reste des adversaires de taille…les frustrés et les nullards de son gouvernement.

Le président aime s’entourer de nullards. Depuis un certain temps, Xibaaru est en train de dresser la liste des ministres-catastrophes. Et démontrer l’impératif de changer le gouvernement. Mais ces alertes sont tombées dans l’oreille d’un sourd. Le chef de l’Etat continue de cheminer avec des ministres de plus en plus contestés. Cet entêtement du locataire du Palais est la cause de tout ce qui se passe actuellement dans le pays.

Les signaux sont au rouge dans tous les secteurs. Les prix des denrées de premières nécessités connaissent une hausse qui affecte le panier de la ménagère. Les inondations vont de plus belles malgré les milliards dépensés. L’eau continue d’être une denrée rare à Dakar et sa banlieue. Le secteur de la santé continue à faire face à beaucoup de difficultés en pleine troisième vague de la pandémie de Covid-19. Et malgré tout, Macky Sall continue de maintenir les ministres en charge de ses secteurs à leurs postes respectifs. Et cela risque de lui couter cher aux prochaines élections.

Le principal adversaire du chef de l’Etat, c’est lui-même et son égo. Alors que l’on s’achemine vers des élections en 2022 et 2024, il s’est isolé entre ses quatre murs et entouré par des incompétents. Au temps du premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dione, Macky Sall avait une véritable ligne de défense. Mais Macky Sall qui ne veut pas perdre le pouvoir lors de la prochaine présidentielle, s’est débarrassé de toutes les personnes travailleuses susceptibles de sauver son parti.

Les délices du pouvoir sont en train de perdre Macky Sall. Il ne combat plus ses adversaires politiques mais il se bat contre lui-même et ses proches. Mettre sur la touche des personnalités comme Mimi Touré, Boun Abdallah Dione, Amadou Ba, Moustapha Cissé Lo, Makhtar Cissé, Aly Ngouille Ndiaye entre autres est la pire erreur que le locataire du Palais ait commise. Jamais il n’a eu des hommes de confiance aussi forts que ce groupe qu’il a éjecté. La preuve, depuis que son ancien PM n’est plus là, ses adversaires politiques s’en donnent à cœur joie.

Des têtes de file comme Amadou Bâ ou Aly Ngouille Ndiaye peuvent apporter beaucoup de chose à Macky Sall. Si le chef de l’Etat ne rappelle pas ses frustrés à ces côtés, il risque d’en payer les frais. Ces deux personnes citées en haut ont une base solide dans leurs localités respectives. Et ça c’est un atout que Macky Sall ne peut pas négliger pour les Locales.

Face à ses calculs politiques et son penchant pour son troisième mandat, Macky Sall s’isole. Même s’il a la plus grande coalition que le Sénégal ait connue, le chef de l’Etat risque de mordre la poussière. Ces hommes de valeurs qu’il a déboulonnés, risquent de lui faire mal le jour où ils se révolteront. Macky est averti !

Xibaaru

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire