Lutte contre la drogue : le combat doit être une priorité nationale

drogue

C’est ce qu’a déclare Mr Bamar Gueye, directeur exécutif de l’ONG JAMRA ce 21 Juin a Dakar, en marge de la 25ème  édition du prix lauréat drogue, sida  par lequel son ONG se distingue dans la lutte contre la drogue : « Il faut que l’Etat s’engage fermement à ce combat, les communautés ont fini de marquer leur point, la, lutte doit maintenant  être une priorité nationale vu les enjeux sous régionaux que cela consiste ».D’ailleurs c’est dans ce cadre qu’il a annonce,

la gestation d’un réseau sous régionale.

Un réseau CEDEAO de lutte contre les marchands de la mort, ces narco trafiquants qui déstabilisent sur toutes les dimensions l’équilibre de nos sociétés.

 Il a par cette même occasion invite le pouvoir exécutif a renforcer  les capacités de nos magistrats tan sur le plan professionnel que financier pour leur permettre  d’être dans les dispositions  promptes a ce noble combat. Il assène :<< il faut que ces marchands   de la mort soient puni  a l’apparence de leur acte, les peines doivent confondre, les grâces  ne voient point s’opérées.

Si l’Etat du Sénégal  a adopte  et accepte la légalisation de l’insertion sociale, il est  aussi pertinent qu’il pense à accompagner ces pilotes dont les membres de la fédération de lutte contre les drogues a-t-il laisse entendre.

Revenant sur l’importance de  la  manifestation qui depuis un quart de siècle honore les  combattants de la drogue et du VIH sida dans tout le territoire national il lâche, <<  nous sommes une ONG qui œuvre dans l’éducation, la formation et   ces enfants qui sont le futur de la nation ,ont droit a une réputation de base de qualité ,ce  concours de poème sur la drogue et le sida est une manière de  les sensibiliser mais aussi participer a les forger pour que demain ils soient des citoyens limpides.{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire