Louga : Moussa Sow, commerçant retrouvé mort dans son boutique

Les faits se sont déroulés en cette même matinée du Mercredi 29 avril 2020. Moussa Sow, commerçant, est retrouvé sans vie. Et d’une mort suscitant énormément d’interrogations. Sur place, une source d’indiquer que le boutiquier, d’ordinaire très matinal, ouvrait sa boutique bien avant beaucoup d’autres du quartier. Même durant le mois béni de Ramadan. Cette fois-ci, grande a été la surprise des usagers du coin d’avoir constaté la fermeture continue de la boutique jusqu’aux environs de midi. De questionnement en questionnement en passant par l’entrée en communication avec le commerçant dont le téléphone portable sonnait à l’intérieur même de la boutique, la famille en est arrivée à la conviction forte de faire ouvrir le portail par le chalumeau. La porte, une fois défoncée, dévoile le secret du jour : la mort. La tête sur les épaules et le sang-froid, un membre de la famille a fait refermer la boutique en confiant le reste aux pouvoirs publics. Les Soldats du feu, la police, le médecin chef du district sanitaire de Louga et les blouses blanches étaient tous sur les lieux de la découverte macabre. Les ‘’blindage’’ des secouristes d’avant l’accès au corps sans vie du boutiquier évoque une crainte encore manifeste du coronavirus dans une ville qui en compte des siens depuis plusieurs jours. Face à leur devoir, le corps a été extirpé des lieux avec énormément de soins avant d’être déposé à la morgue de l’Hôpital Amadou Sakhir Mbaye. Mort du coronavirus ou autopsie pour en déterminer les causes? Allons savoir dans les prochaines heures voire jours. Avant de prendre congé des siens ainsi éplorés, nos reporters ont tenté d’en savoir plus auprès de la famille qui, d’un HAL PULHAR limpide, a catégoriquement refusé de répondre à la moindre question de la presse.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire