LOCALES – «Isolés» par leurs responsables locaux :

Les jeunes de l’Apr de Podor n’excluent pas d’avoir une liste

Les jeunesses  républicaines de Podor disent se sentir «totalement isolées dans l’animation» du parti présidentiel au niveau local. Dans un communiqué, le comité de pilotage de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer/Podor) rappelle «l’humiliation subie» par ses membres à Matam où un des leurs a été «délibérément privé de parole» lors de l’audience que le Président Macky Sall avait accordée au département.

De la même manière, regrette la Cojer de Podor, «lors des évènements de Walaldé, de Mboumba et de Doum­ga Lao, les jeunes ont été royalement zappés». Cette structure de l’Alliance pour la Répu­blique dans l’Ile à Morphil avertit que, «désormais, rien ne sera plus comme avant» et compte «faire face à toute injustice tendant à reléguer (ses membres) au second plan». En attendant, les jeunes podorois demandent «l’arbitrage» du président de l’Apr à qui ils «renouvellent», toutefois, leur «totale confiance».

Non sans souligner à l’endroit de ce dernier qu’«un an après son accession à la Magistrature suprême, aucun jeune du département n’est promu à un quelconque poste de responsabilité».

Par ailleurs, les jeunes Apéristes de Podor affirment, par rapport aux Locales, que «rien ne se fera sans (eux), car nul n’ignore le rôle décisif que la jeunesse a joué dans l’élection du Président». D’ailleurs, la Cojer n’exclut pas de diriger des listes et appelle «tous les responsables locaux à taire leurs divergences internes et de s’unir autour de l’essentiel».{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire