L’Italie sait aussi attaquer

italie

Les statistiques prouvent que l’Italie n’a pas ménagé ses efforts pour marquer face à l’Eire (2-0) et forcer les portes des quarts

.Les étiquettes sont tenaces. Mais elles se décollent. Même lorsqu’elle jouait à cinq derrière, l’Italie a prouvé dans cette Euro qu’elle savait jouer au foot. Lundi, son 4-3-1-2 n’a pas bouleversé cette impression.

 

Bien au contraire. Face à l’Eire (2-0), la Squadra devait marquer. Elle s’en est donnée les moyens. Les chiffres le confirment : l’équipe de Cesare Prandelli a frappé presque trois fois plus que les Irlandais. Elle a aussi cadré trois fois plus que la bande à Trapattoni. L’Italie a beau s’être montrée la plus entreprenante, elle n’est pas encore un modèle d’efficacité offensive. Mais au moins, elle tente. L’équipe de France, son potentiel adversaire en quarts de finale, sait déjà à quoi s’attendre.{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire