Les secrétaires généraux et secrétaires municipaux doivent être à l’avant-garde……

…de  la culture de la transparence (Ministre)

 »Les administrations locales doivent internaliser davantage la culture de la transparence, la reddition des comptes, le contrôle citoyen, l’appropriation des politiques par les populations, l’élaboration de stratégies pour l’amélioration de la fiscalité locale », a dit Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire, en ouvrant, ce mardi, une session de formation de trois jours des Secrétaires généraux de département, de ville et des secrétaires municipaux de trois communes (Mbour, Thiadiaye et Nguéniène) en gestion budgétaire et financière.

Toutefois, le ministre a souligné que les collectivités sénégalaises n’ont pas toujours toutes les compétences pour prendre en charge convenablement leur mission, surtout dans ce contexte marqué par des changements.

 ‘’Dès lors, a souligné M. Sarr, il s’avère nécessaire d’élaborer et de mettre en œuvre des programmes de formation adaptés à leurs besoins. Les secrétaires généraux et secrétaires municipaux doivent être à l’avant-garde et ont besoin de renforcer leurs capacités. C’est la raison pour laquelle mon département a initié cette session de formation consacrée à la gestion budgétaire et financière des collectivités locales ».

Selon lui, l’Acte 3 de la décentralisation va permettre l’amélioration des mécanismes de financement du développement local et la gouvernance budgétaire.{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire