Les raisons du limogeage de Fatou Tambedou

tam

Fatou Tambédou a été limogé de son poste de ministre déléguée auprès du ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, chargée de la Restructuration et de la Requalification des banlieues. Elle a été remplacée par Gorgui Ndong, membre du collège du Fonds de développement universel des télécommunications.

Fatou Tambédou a été débarqué suite aux propos qu’elle a tenus vendredi, à l’Assemblée nationale, contre le ministre Ndiène Farba Sarr. Face aux députés, la désormais ex-ministre déléguée a vertement accusé son collègue de lui mettre les bâtons dans les roues. « Le budget du ministère que vous votiez chaque année, que ça soit pour 2014-2015 ou 2016, en ma qualité de ministre déléguée, je ne peux pas vous dire comment ce budget a été utilisé », a-t-elle évoqué d’emblée, avant de vider tout son mal. « Je suis un responsable et j’ai une famille, mais les gens passent tout leur temps à me calomnier et à me traiter de tous les noms d’oiseaux », a-t-elle rappelé, indexant Ndiène Farba Sarr qui, était assis à ses côtés. Avant de poursuivre : « Même en venant ici, j’ai acheté le carburant pour ma voiture. Et depuis deux ans, je vis la même situation ».

Elle ne s’est pas arrêter en si bon chemin. « Monsieur le Ministre Ndiène Farba Sarr, en venant ici vous m’avez appelé, me demandant de ne pas venir. Que ça soit la première et la dernière fois Que cela ne se répète plus jamais. En plus, vous avez dit aux députés que je suis malade. Ce qui est archi-faux. Je ne vous le permets pas de raconter les contre-vérités sur moi », a-t-elle pesté avant de se faire rappeler à l’ordre par le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, visiblement embarrassé par la situation. Interpellé les journalistes, Ndiène Farba Sarr n’a pas souhaité faire de commentaires

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire