Les cadres de l’Apr de Matam : «Si Farba Ngom n’avait pas tiré, nous serions tous morts»

Les cadres de l’Alliance pour la République de Matam ont tenu à laver Farba Ngom qu’ils présentent sous les traits d’un héros. Face à la presse ce jeudi, ils ont soutenu que le griot du président qui avait dégainé son arme le week-end dernier avant de tirer, a agi en état de légitime défense. «Nous sommes des militants, mais avant tout, des hommes avec notre spécificité culturelle et sociale. Nous ne pouvons pas accepter qu’on nous interdise d’entrer dans une ville de la République du Sénégal.

Nous avons décidé d’entrer dans Matam quel que soit le prix à payer, car c’était notre liberté qu’une dictature primaire voulait restreindre. Pour nous dégager de l’étau, nous avons tiré des coups de sommation. Si nous n’avions pas riposté, nous serions dans les cimetières.

Si Farba Ngom n’avait pas tiré, nous serions tous morts», déclare Abdoulaye Hamady Sy, cadre de l’Apr, porte-parole du jour.Les cadres de l’Apr s’en sont violemment pris à Youssou Touré qui avait taxé Farba Ngom «d’irresponsable». «Youssou Touré a franchi le Rubicon en le (Farba Ngom) traitant d’irresponsable. Ceux qui connaissent l’histoire de l’Apr et le rôle imminent joué par Farba Ngom dans sa gestion et son implantation au Sénégal et dans la diaspora n’auraient certainement pas eu cette appréciation. 
 

Contrairement à lui qui se considérait comme une victime du régime de Wade à travers le ministère de l’Education, tout en dînant régulièrement avec Karim Wade. Farba Ngom, c’est la constance et la fidélité chevillées au corps. Si cet homme est un irresponsable, c’est quoi être responsable ? Occuper les médias, avoir un langage ordurier, fuir les militants quand ils ont besoin de vous, faire semblant de défendre le Président ?», se demande M. Sy.{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire