»L’élevage fait travailler 70% de la population Sénégalaise »

« L’élevage fait travailler 70 % de la population active et contribue grandement à la disposition de ressources alimentaires pour les populations », indique, le docteur Papa Ndary Niang, présentant son exposé au cours d’un atelier pour la mise en œuvre du processus d’élaboration de la stratégie de croissance de la grappe « Cuirs et Peaux et autres produits dérivés de l’élevage », organisé par la SCA, ce jeudi à Dakar. «Les Sénégalais, consomment peu de viande, 14,8kg par pers/an ». Soutient-il.


La mise en place de la grappe Cuirs et Peaux par le Secrétariat Permanent de la Stratégie de Croissance accélérée (SCA) est un processus qui consiste à mettre ensemble les éléments de la filière en une seule et même composante. 

« L’élevage, représente près de 800 milliards de Francs CFA et les recettes tournent autour de 600 milliards de Francs CFA, ce n’est pas un secteur à négligé et l’Etat doit tout faire pour appuyer, financièrement et matériellement ses acteurs ». Martèle, le docteur vétérinaire, Papa Ndary Niang, très en verve.

La filière Cuirs et Peaux est confrontée à des faiblesses majeures bloquant toutes les opportunités d’essor. Entre autres difficultés, on note son manque d’organisation par la pléthore d’intervenants dans un secteur sans réelle visibilité, le caractère informel dominant du secteur donnant un cachet aléatoire aux places et rôles des différents acteurs, le manque de formation des acteurs et la faiblesse de la valeur ajoutée du fait des exportations massives des cuirs et peaux à l’état brut.{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire