Législatives 2022 : le peuple a le dernier mot…Aux Urnes !

47 listes pour les legislatives chacun y va de sa recette pour faciliter le vote

Les Sénégalais vont voter ce dimanche pour élire 165 députés. Le dernier passage aux urnes avant la présidentielle controversée de 2024. Si l’opposition cherche à imposer la cohabitation au Président Macky Sall, les partisans du pouvoir veulent consolider leurs acquis et permettre au Président de la République de terminer ses chantiers et donner un nouveau visage au Sénégal…Mais le dernier mot revient au peuple qui se rendra aux urnes. Qui de Yewwi ou de Benno aura séduit les Sénégalais après les 21 jours de campagne ?

urnes« Le peuple est la seule force motrice, le créateur de l’histoire universelle », avait l’habitude de dire le Président chinois Mao Tsé-Toung. Les Sénégalais qui sont appelés ce dimanche 31 juillet à aller aux urnes pour élire 165 députés qui vont siéger durant les cinq prochaines années à l’Assemblée nationale, décideront eux-mêmes ce qui sera leur futur demain.

Quel type de Sénégal, ils veulent. Les Sénégalais vont-ils dire oui à l’opposition principalement Yewwi Askan Wi et imposer la cohabitation au Président Macky Sall qui aura décrypté le message et compris que c’en est fini de son régime avant même 2024, ou vont-ils continuer à accorder leur confiance à un régime, qui malgré toutes les critiques, a su placer le pays vers la voie de l’émergence.

En faisant son choix ce dimanche, le peuple démontre encore une fois que c’est lui qui tient réellement son destin en mains. Ce n’est ni le régime en place qui cherche toujours à imposer sa majorité, ni l’opposition qui veut imposer la cohabitation pour la première fois au Sénégal, qui décidera du sort du pays. Pendant 21 jours, l’on a vu la coalition au pouvoir, celle de l’opposition sillonner tout le territoire national, avec pour seule ambition, convaincre les électeurs.

Les électeurs savent donc que c’est à eux de décider dans les urnes. Avant même de se rendre aux urnes, les électeurs savent qu’à travers leur choix, ils vont dire non à l’aventurisme. Les Sénégalais savent ce qu’ils veulent, où ils décident d’aller. Ils veulent d’un Sénégal qui sera prospère où il fera bon de vivre demain. Les électeurs ne vont jamais accepter de laisser le Sénégal, un pays de dialogue, qui a une longue tradition démocratique, qui dispose sur son sol national de ressources naturelles aussi riches, être entre les mains d’aventuriers qui vont le conduire vers le chaos.

urnes
L’Assemblée Nationale du Sénégal
Le peuple aura montré à l’issue du vote de ce dimanche qu’il est mature, et milite pour la stabilité de ce pays. Ceux qui veulent que le Sénégal soit plongé vers le chaos, l’instabilité, afin qu’ils parviennent à leur funeste dessein de s’emparer du pouvoir à travers la violence, auront vite déchanté en voyant que les populations leur auront dit non. Rien ne sera plus comme avant, disait l’autre.

Demain va être un jour nouveau pour le Sénégal, et pour tous ceux qui veulent le conduire dans la voie de l’émergence. Les Sénégalais auront fini demain de tourner définitivement le dos aux aventuriers. Le dernier mot a toujours appartenu au peuple qui a décidé de voter pour la carte de la stabilité au Sénégal. Il est clair que les Sénégalais n’accepteront jamais d’envoyer majoritairement à l’Assemblée nationale, des députés qui ne se soucient guère du devenir de la nation.

Des députés qui ne sont mus que par leurs propres intérêts et ceux d’obscurs lobbys internationaux qui ont leurs regards tournés vers le Sénégal depuis que du pétrole et du gaz ont été découverts sur le territoire national. Ils ont décidé d’avoir la mainmise sur ce pétrole et ce gaz, et ne se donnent pas de limites pour atteindre leurs ambitions. Ils ont déjà leurs relais locaux qu’ils ont aidé à se lancer dans la course pour ces élections législatives. Heureusement que le peuple les a démasqués.

xibaaru

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire