Le Sénégal a comme objectif de parvenir au cap de trois millions de touristes en 2023

Le Sénégal ambitionne de promouvoir un tourisme compétitif et attractif en partant d’une gouvernance vertueuse du secteur, fondée sur un développement durable, pourvoyeur d’emplois et favorisant l’émergence économique du pays. Nous avons comme objectif de parvenir au cap de 1,5 million de touristes en 2016, puis deux millions de touristes en 2018 et trois millions de touristes en 2023 », a souligné,  le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Oumar Guèye, ce vendredi, dans la commune d’arrondissement de Ngor-Almadies.M. Gueye s’exprimait au sortir d’un conseil interministériel sur le tourisme.

Ce conseil a pour objectif de rentabiliser la destination Sénégal pour que l’ensemble des acteurs puissent capter les bénéfices de ce secteur en termes de création d’emplois et de richesses. Deuxième source de devises du Sénégal, le tourisme est désormais érigé au deuxième rang des secteurs prioritaires, après l’agriculture, par le gouvernement.

« Le Sénégal doit s’ouvrir à d’autres pays émetteurs comme l’Allemagne qui représente près de 30% du tourisme européen, pour atteindre ses objectifs dans le secteur touristique, le Sénégal gagnerait à diversifier son action vers des pays comme l’Allemagne. L’Allemagne représente à elle seule 29% du tourisme européen, alors que son intervention au Sénégal est très faible », a déclaré, le ministre du tourisme devant le chef du gouvernement Aminata Toure, venu présider le conseil interministériel.

Le ministre, Oumar Gueye, affirme que. « Nous devons faire en sorte que les touristes qui viennent d’Allemagne, d’Italie, de Belgique, du Pays-Bas puissent aussi être des pays émetteurs pour le tourisme sans oublier également d’autres destinations comme la Chine, la Russie, le Japon et les Etats-Unis, pour atteindre nos objectifs ». 

Dans la foulée, le Premier ministre, Aminata Touré a annoncé la signature du décret présidentiel mettant en place l’Agence sénégalaise de promotion touristique, qui est un instrument et un outil important de promotion du tourisme. Avant d’ajouter, afin de répondre à la demande des professionnels du tourisme local et pour ne pas compromettre la saison qui était en cours, le gouvernement avait accordé une exonération du visa aux tours opérateurs. Les frais pour son obtention sont de 32.500 francs CFA (50 euros).

Les demandeurs peuvent se faire établir ce visa dans 18 ambassades et consulats du Sénégal à l’étranger, ou à l’arrivée à l’Aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar, à l’Aéroport du Cap-Skirring (Sud) et au poste de contrôle frontalier fluvial de Rosso (Nord).{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire